Au Barça de tirer le premier

  • A
  • A
Au Barça de tirer le premier
@ Reuters
Partagez sur :

LIGA - Les Catalans reçoivent Osasuna mercredi dans leur antre du Camp Nou.

LIGA - Les Catalans reçoivent Osasuna mercredi dans leur antre du Camp Nou. Une vraie course-poursuite. Le FC Barcelone et le Real Madrid évoluent sur une autre planète en Liga. Une opposition permanente sur la scène nationale mais également sur fond de Ligue des champions. Chaque camp affûte ses arguments et les banderilles verbales commencent à sortir. Ainsi, après avoir souligné combien il avait en horreur la vue du Real Madrid devant le Barça au classement, Dani Alves a expliqué à la radio Ona FM: "ils ne savent pas le mal qu'ils se font à eux-mêmes. Que l'on soit second, cela nous motive encore plus". Il ajoutera non sans malice "nous avons un avantage dans les confrontations directes". Celle prévue le 10 avril prochain semble déjà dans tous les esprits... L'autre sujet de discorde concerne la Ligue des champions et prend son origine dans la désignation du Santiago Bernabeu pour accueillir la finale puis, évidemment, dans l'élimination du Real face à Lyon alors que le Barça est toujours en course ce qui laisse en suspens le cauchemar absolu de tous les Madrilènes, à savoir voir le Barça remporter une Coupe d'Europe au Bernabeu... Malgré tout, les Merengue s'accrochent ardemment à la volonté de repartir de l'avant en remportant la Liga. Un duel épique, de très haut niveau, qui ne pardonnera pas le moindre accroc. Dorénavant, et puisque les deux équipes pointent en tête du classement avec le même nombre de points mais ne jouent pas en même temps (c'est une tradition en Espagne), le premier à entrer en scène met forcément la pression sur son meilleur ennemi. C'était le cas le week-end dernier avec un succès du Real face à Gijon (3-1), suivi un jour plus tard par celui du Barça contre Saragosse (4-2). Messi sur le banc ? Cette fois, donc, ce sera Barcelone le premier en piste dès mercredi à domicile contre Osasuna. Un duel a priori déséquilibré avec toutefois une interrogation majeure : Messi sera-t-il enfin mis au repos ? L'intention de Guardiola était déjà de placer sa superstar sur le banc contre Saragosse. Pep avait changé d'avis le jour du match. Il n'a pas dû le regretter puisque "Magic Leo" a inscrit un nouveau triplé, déjà le cinquième de la saison... S'il ne souffle pas et joue tous les trois jours, c'est bien en raison d'un rendement démoniaque de 1 but toute les 36 minutes en mars ! 10 buts en 4 matches, 34 en 38 apparitions cette saison c'est tout simplement fou. Malgré tout, il va bien falloir le faire souffler pour éviter la surchauffe, soit plus clairement une blessure qui l'empêcherait potentiellement d'agir dans une fin de saison prometteuse. Et de ce point de vue, cette rencontre apparaît idéale pour le faire souffler et tenter de relancer un Zlatan Ibrahimovic méconnaissable ces derniers temps et qui paraissait plus soulagé qu'heureux d'avoir transformé un penalty provoqué par... Messi dimanche face à Saragosse. Même son de cloche pour Thierry Henry désormais habitué du banc mais qui semble retrouver des couleurs et qui pourrait bien, dans ce cas, être très précieux dans le sprint final.