Asvel-Roanne maintenu

  • A
  • A
Asvel-Roanne maintenu
Partagez sur :

Le match phare de la 13e journée de Pro A entre Villeurbanne et Roanne se disputera comme prévu vendredi soir à 20h30. La Chorale, touchée par une épidémie de gastro-entérite qui cloue la moitié de ses joueurs au lit, avait demandé à la LNB le report de la rencontre, requête refusée. "Du grand n'importe quoi", selon Jean-Denys Choulet.

Le match phare de la 13e journée de Pro A entre Villeurbanne et Roanne se disputera comme prévu vendredi soir à 20h30. La Chorale, touchée par une épidémie de gastro-entérite qui cloue la moitié de ses joueurs au lit, avait demandé à la LNB le report de la rencontre, requête refusée. "Du grand n'importe quoi", selon Jean-Denys Choulet. Le choc de la 13e journée de Pro A entre Villeurbanne et Roanne se disputera comme prévu vendredi soir à 20h30. "Le match est maintenu", a indiqué ce mercredi la Ligue nationale de basket-ball au site 20minutes.fr. La Chorale, touchée par une épidémie de gastro-entérite qui cloue la moitié de ses joueurs au lit, avait demandé à la LNB la veille un report de la rencontre. "Il aurait fallu que l'épidémie soit inscrite dans les règlements pour que le match soit reporté, a pesté le coach roannais Jean-Denys Choulet, très en colère contre l'instance. On ne peut pas prétendre devenir un sport majeur et être une ligue forte quand on prend ce genre de décision incompréhensible. Pour l'équité sportive, c'est du grand n'importe quoi." Avec cinq joueurs sur le flanc (Amagou, Diabaté, Gordon, Braud et Mipoka), le leader risque donc d'être diminué à l'Astroballe. Pas de quoi effrayer Jean-Denys Choulet, "Nous serons motivés comme jamais nous ne l'avons été", assure-t-il, toujours sur 20minutes.fr. Lui aussi touché par le virus, celui qui a dirigé la sélection étrangère lors du dernier All-Star Game avait dû se contraindre à l'option du repos forcé mardi. "C'est la première fois que j'annule des entraînements, indiquait-il ainsi dans les colonnes du Progrès . Mais là, c'était impossible, d'autant que rien ne dit que les cinq autres joueurs ne vont pas être malades dans les heures qui suivent."