Asvel, l'élan brisé

  • A
  • A
Asvel, l'élan brisé
Partagez sur :

Après trois victoires en Pro A et une belle performance mardi en Eurocoupe face au Besiktas (88-85), l'Asvel a cédé en fin de match sur le parquet de Gravelines-Dunkerque (67-73), samedi lors de la 9e journée. Grâce à ce succès, les Nordistes restent en tête du classement en compagnie de Roanne, vainqueur à Orléans (79-72). A noter la réaction du Mans à l'extérieur face à Hyères-Toulon (76-71).

Après trois victoires en Pro A et une belle performance mardi en Eurocoupe face au Besiktas (88-85), l'Asvel a cédé en fin de match sur le parquet de Gravelines-Dunkerque (67-73), samedi lors de la 9e journée. Grâce à ce succès, les Nordistes restent en tête du classement en compagnie de Roanne, vainqueur à Orléans (79-72). A noter la réaction du Mans à l'extérieur face à Hyères-Toulon (76-71). Invaincu depuis trois journées en championnat, l'Asvel s'est inclinée, samedi à l'occasion de la 9e journée, sur le parquet de Gravelines-Dunkerque (73-67). Une défaite finalement logique pour les Villeurbannais face aux leaders de la Pro A, intouchables depuis le coup d'envoi de la saison à domicile, mais qui représente tout de même un coup d'arrêt pour les hommes de Nordine Ghrib, qui avaient signé leur première victoire en Eurocoupe, mardi face au Besiktas (88-85). De plus, le scénario de la rencontre pourra laisser des regrets aux Rhodaniens, eux qui sont restés devant au tableau d'affichage durant la majorité de la rencontre, avant de craquer en fin de match. Emmenés par un Matt Walsh des grands soirs, qui, après avoir déjà tiré son équipe vers le haut en Coupe d'Europe, a de nouveau porté les siens, compilant 26 points, 8 rebonds et 3 passes décisives, les Villeurbannais ont fait la course en tête durant les deux premiers quarts-temps (6-16, puis 26-35). Mais le collectif nordiste a peu à peu repris le dessus et Yannick Bokolo a redonné l'avantage aux siens à la 52e minute en inscrivant un trois points salvateur (50-49). Désormais devant, Gravelines-Dunkerque ne relâche plus la pression et creuse peu à peu l'écart (62-55), pour finalement s'imposer avec six points d'avance (73-66). Alors que l'Asvel s'est appuyée quasi-exclusivement sur Walsh, les hommes de Christian Monschau ont joué avec plusieurs armes, quatre joueurs finissant la rencontre avec plus de dix points. Grâce à ce succès, le BCM reste en tête du classement, en compagnie de Roanne, qui a signé à Orléans un cinquième succès consécutif (79-72), grâce notamment à l'activité de K.C. Rivers (20 points, 5 rebonds, 3 passes) et d'Uche (17 points, 3 rebonds, 3 passes). De son côté, l'Asvel rétrograde en dixième position et devra réagir vendredi prochain face au Mans. Une formation sarthoise qui, après avoir connu une série noire de cinq revers consécutifs, a réagi sur le parquet de Hyères-Toulon (76-71). Une bonne performance pour le MSB, qui remonte en 13e position. Pau-Orthez respire également grâce à son succès à Poitiers (86-72), avec notamment 24 points de Demetric Bennett à l'appui. Opposé au Paris-Levallois dimanche, Cholet espère de son côté revenir à hauteur de Gravelines et Roanne en tête du classement.