Astana veut garder Contador à tout prix

  • A
  • A
Astana veut garder Contador à tout prix
Partagez sur :

CYCLISME - L'équipe kazakhe a proposé un salaire de 8 millions d'euros par an à l'Espagnol s'il consent à s'engager de nouveau pour quatre ans.

Malgré des problèmes de financement en 2009, Astana a fait une proposition de salaire de huit millions d'euros par an à Alberto Contador afin que le coureur espagnol accepte de s'engager pour un nouveau contrat de quatre ans. L'équipe kazakhe est bien décidée à conserver dans ses rangs le dernier vainqueur du Tour de France et favori de la prochaine Grande Boucle.Le feuilleton du transfert d'Alberto Contador se poursuit. Après avoir dans un premier temps fait part de ses velléités de départ, le coureur espagnol a annoncé qu'il honorerait sa dernière année de contrat. Mais l'équipe kazakhe n'est pas décidée à laisser filer son joyau au soir de la saison 2010, quitte à sortir le carnet de chèques. Selon le quotidien belge Het Nieuwsblad, Astana aurait proposé un nouveau contrat à Alberto Contador avec un salaire de 8 millions d'euros par saison. C'est deux fois plus que la somme proposée par les équipes Garmin, Caisse d'Epargne et Quick Step qui souhaitaient enrôler le coureur espagnol. Mais la formation managée par Giuseppe Martinelli, successeur de Johan Bruyneel, demande en contrepartie que le vainqueur sortant du Tour de France signe pour quatre années supplémentaires, soit jusqu'en 2013.Le n°1 mondial au classement UCI a lui aussi fixé ses conditions. Et après le départ de Lance Armstrong, Alberto Contador entend bien devenir le boss de la formation Astana. S'il a accepté de courir sous le même maillot la saison prochaine, l'Espagnol s'est montré très strict sur le dopage. Ainsi, selon Cyclingnews, le vainqueur de la Grande Boucle a exigé une clause dans son contrat l'autorisant à quitter l'équipe kazakhe si l'un de ses coéquipiers venait à être pris par la patrouille. Par ailleurs, le Madrilène a également réclamé une confirmation écrite qu'Alexandre Vinokourov participera bien au Giro et non au Tour l'été prochain. Ça ne rigole pas chez Astana...Privé de Grande Boucle en 2008 puisqu'Astana n'a pas été autorisée à prendre le départ, Contador ne veut pas subir la même sanction en 2010. Il a fait du rendez-vous de juillet le principal objectif de sa saison, tout comme Andy Schleck, son dauphin lors de la dernière édition. Les deux hommes seront sans nul doute à la lutte pour la victoire finale.