Astana de nouveau dans le viseur

  • A
  • A
Astana de nouveau dans le viseur
Partagez sur :

DOPAGE - Selon des informations révélées par le site du quotidien Le Monde, l'équipe Astana a commis une "infraction pénale" lors du dernier Tour de France.

Selon des informations révélées par le site du quotidien Le Monde, l'équipe Astana a commis une "infraction pénale" lors du dernier Tour de France. Des kits de perfusions auraient été saisis.Les affaires de dopage rattrapent Astana. Et Alberto Contador et Lance Armstrong, les deux stars de la formation kazakhe lors de la saison 2009, pourraient être en première ligne. Selon des informations révélées ce mercredi par le quotidien Le Monde, des kits de perfusion sanguine appartenant à l'équipe du vainqueur du Tour de France ont été saisis par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) pendant la Grande Boucle. Ces découvertes constituent les premières conclusions de l'enquête préliminaire ouverte par la vice-procureure de Paris, Dominique Pérard. Le parquet de Paris a indiqué au quotidien du soir qu'Astana avait commis "une infraction pénale" lors de la dernière Grande Boucle.En effet, le matériel de perfusion sanguine est inscrit sur la liste des méthodes interdites dressée par l'Agence mondiale antidopage (AMA). Les enquêteurs veulent désormais entendre les principaux protagonistes de l'affaire, et notamment les membres de la formation kazakhe, des dirigeants aux directeurs sportifs en passant par les coureurs. Alberto Contador, qui a remporté son deuxième Tour de France en juillet dernier, et Lance Armstrong, troisième sur le podium à Paris, pourraient rapidement être entendus sur leur implication, à condition que les juges français puissent leur mettre la main dessus, ce qui n'est pas joué. L'Américain, septuple vainqueur de la Grande Boucle, a quitté Astana à la fin de la saison pour rejoindre les rangs de RadioShack, équipe construite autour de lui.Souvent visé par des soupçons de dopage mais jamais contrôlé positif durant sa carrière, le coureur texan traîne là une nouvelle casserole qui pourrait encore lui donner l'occasion de dénoncer l'acharnement dont il est victime à ses yeux de la part des Français. Contador, dont l'implication dans l'affaire Puerto, vaste réseau de dopage sanguin, a longtemps été sujette à controverses, devra encore se dépatouiller et voir comment il peut sortir blanchi de cette histoire. Une chose est sûre, les deux "meilleurs ennemis" du dernier Tour, qui envisagent de s'affronter à armes égales sur l'édition 2010, ont plus d'un tour dans leur sac, à commencer par celui qui consiste à éviter de se rendre prochainement sur le territoire français...