Aspen: Pietilae-Holmner, première !

  • A
  • A
Aspen: Pietilae-Holmner, première !
Partagez sur :

Maria Pietilae-Holmner a remporté, dimanche, le slalom d'Aspen, deuxième manche de la Coupe du monde de la catégorie. Une performance inattendue pour la Suédoise, qui ne s'était encore jamais imposée sur le circuit professionnel. Le podium est complété par Maria Riesch et Tanja Poutiainen, qui étaient déjà montées sur celui de Levi la semaine passée.

Maria Pietilae-Holmner a remporté, dimanche, le slalom d'Aspen, deuxième manche de la Coupe du monde de la catégorie. Une performance inattendue pour la Suédoise, qui ne s'était encore jamais imposée sur le circuit professionnel. Le podium est complété par Maria Riesch et Tanja Poutiainen, qui étaient déjà montées sur celui de Levi la semaine passée. Il y a de quoi avoir le sourire. Sortie de nulle part, Maria Pietilae-Holmner a surpris tout son monde sur les pentes d'Aspen, dimanche lors du slalom, pour venir coiffer au poteau toutes les favorites. Et la Suédoise n'a pas fait les choses à moitié: après avoir signé le meilleur temps de la première manche, elle a mis un point d'honneur à être également la plus rapide lors de la seconde, quelques heures plus tard. Un véritable exploit, d'autant que Maria Riesch et Tanja Poutiainen, passées quelques minutes avant elle, avaient mis la pression en se plaçant en tête. Mais comme la semaine dernière à Levi, les deux skieuses doivent donc se contenter des deuxième et troisième places. Ce qui confirme qu'il faudra compter avec elles cette saison, comme lors des précédentes, mais que ce circuit féminin n'est jamais à l'abri de voir surgir une nouvelle tête. Noens, une sixième place prometteuse A 24 ans, Pietilae-Holmner s'offre donc une victoire de prestige, mais surtout une victoire dont elle se souviendra, puisqu'elle est tout simplement la première de sa carrière. Avant cela, la native d'Umea n'avait accroché qu'un seul podium, à Levi en 2008. Gageons qu'après une telle prestation, le prochain ne devrait pas attendre à nouveau deux ans. Dans le clan français, il faudra encore attendre en revanche pour voir l'une des concurrentes tricolores se hisser sur l'une des trois marches primées. Sur les pentes du Colorado, Nastasia Noens n'est pourtant pas passée loin. Mieux, lors de la seconde manche, la skieuse niçoise a même été en tête, quelques secondes seulement, avant que Maria Riesch ne l'en déloge. C'est finalement une sixième place pour Noens, non loin des meilleures. Le week-end est en revanche à oublier pour Sandrine Aubert, qui n'a jamais été dans le rythme, comme en atteste sa quatorzième place finale. Mais pour les Bleues aussi, gageons qu'il y aura des lendemains plus chantants.