Arsenal tient tête au Barça

  • A
  • A
Arsenal tient tête au Barça
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les Gunners sont parvenus à accrocher le nul face au Barça (2-2).

LIGUE DES CHAMPIONS - Les Gunners sont parvenus à accrocher le nul face au Barça (2-2). Le quart de finale aller de la Ligue des Champions opposant Arsenal à Barcelone, mercredi à l'Emirates Stadium, s'est soldé par un match nul (2-2). Si les Catalans peuvent se montrer satisfaits de ce résultat, ils regretteront sûrement d'avoir laissé échapper la victoire, eux qui ont encaissé deux buts dans les 20 dernières minutes. D'autant plus qu'ils seront privés pour le match retour, prévu la semaine prochaine au Camp Nou, de leurs deux défenseurs centraux, Gerard Piqué et Carles Puyol, tous deux suspendus. Alors que les retrouvailles entre Thierry Henry et son ancien club étaient particulièrement attendues, l'entraîneur catalan Josep Guardiola avait choisi de laisser le Français sur le banc. Le capitaine tricolore fera son entrée à quinze minutes de la fin sous les ovations du public anglais. Malgré son absence au coup d'envoi, conjuguée à celle d'Andres Iniesta, blessé, les Blaugrana se montrent particulièrement offensifs d'entrée. Mais les tenants du titre butent inlassablement sur le portier des Gunners Manuel Almunia, auteur de parades décisives face à Sergio Busquets (2e), Messi (6e), puis Ibrahimovic et Xavi (14e). Fabregas, Piqué et Puyol privés du match retour Acculés sur leur but, les hommes d'Arsène Wenger peinent à se montrer dangereux et enchaînent les mauvaises nouvelles. Après la sortie d'Andreï Arshavin, remplacé par Emmanuel Eboué (27e), c'est William Gallas, tout juste de retour de blessure, qui est contraint de céder sa place à Denilson juste avant le repos (44e). Autre coup dur, Cesc Fabregas, averti, ne sera pas du match retour. Les affaires des Gunners se compliquent encore un peu plus dès le retour des vestiaires lorsque Gerard Piqué lance parfaitement Zlatan Ibrahimovic sur le côté droit. Le grand attaquant suédois ne se fait pas prier pour lober Almunia, sorti à sa rencontre (0-1, 46e). Arsenal réplique par une tête de Nicklas Bendtner, suite à un très bon centre de Gaël Clichy, mais Victor Valdes réalise un arrêt de grande classe sur sa ligne (53e). Quasiment dans la foulée, le Barça croit se mettre à l'abri. Cette fois c'est Xavi qui lance Ibrahimovic dans la profondeur. Ce dernier contrôle et fusille Almunia d'une frappe dans la lucarne (0-2, 59e). Mais, alors que les Catalans semblent se diriger vers une victoire facile, les Gunners vont réussir à inverser la tendance. Samir Nasri trouve Bendtner qui sert Theo Walcott. Le jeune international anglais élimine Maxwell et trompe Valdes d'un tir en force (1-2, 69e). Les Londoniens ont le mérite d'y croire jusqu'au bout et de mettre Puyol à la faute. Le capitaine catalan accroche Fabregas dans la surface et écope d'un carton rouge qui le privera donc du match retour, tout en concédant un penalty. Fabregas se fait justice lui-même (2-2, 85e) et permet ainsi aux siens de décrocher un nul précieux. Si c'est bien le Barça qui tient pour l'instant son billet pour le tour suivant, Arsenal n'a pas perdu tout espoir de créer un authentique exploit.