Arsenal se complique la tâche

  • A
  • A
Arsenal se complique la tâche
Partagez sur :

Alors qu'Arsenal n'avait besoin que d'un point mardi sur la pelouse de Braga pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Gunners ont cédé en fin de match (0-2) et se sont ainsi fait rejoindre à la deuxième place du groupe H par les Portugais. Vainqueur du Partizan (3-0), le Shakhtar est en revanche qualifié.

Alors qu'Arsenal n'avait besoin que d'un point mardi sur la pelouse de Braga pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Gunners ont cédé en fin de match (0-2) et se sont ainsi fait rejoindre à la deuxième place du groupe H par les Portugais. Vainqueur du Partizan (3-0), le Shakhtar est en revanche qualifié. Braga-Arsenal: 2-0 La défaite de samedi lors du derby face à Tottenham (2-3) a apparemment laissé des traces. Il fallait un point à Arsenal pour se qualifier directement pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Raté. Les Gunners, pourtant larges vainqueurs à l'aller (6-0), n'ont jamais trouvé la faille. Pire, ils ont même relancé leur adversaire direct en craquant dans les dernières minutes de la rencontre (0-2). Il faut avouer que, avant ça, la rencontre avait été verrouillée, aucune des deux formations ne parvenant à prendre le meilleur sur l'autre. Certes, Fabregas (34e, 36e) ou Walcott (50e) d'un côté et Aguiar (40e, 60e) ou Matheus (58e) de l'autre ont tenté leur chance. Mais ni Felipe ni Fabianski n'ont vraiment été en danger. Il faut donc attendre les dix dernières minutes de jeu pour voir cette rencontre s'emballer. Arsène Wenger vient d'effectuer son troisième et dernier changement quand Eboué reste au sol. Sorti sur civière (82e), l'Ivoirien laisse ses partenaires à dix. Les Gunners ne tiennent pas le choc et Matheus, auteur d'un doublé (83e, 92e), en profite pour redonner de l'espoir aux Portugais. Avec la victoire du Shakhtar à Belgrade (3-0), les Ukrainiens sont qualifiés. Arsenal et Braga se disputeront le deuxième billet dans un duel à distance. Malheur au vaincu. Partizan-Shakhtar: 0-3 Lors de cette 5e journée des phases de poules (groupe H), le Shakhtar Donetsk est allé s'imposer largement (0-3) à Belgrade, qui n'a toujours pas débloqué son compteur. Le premier acte est rythmé et les deux équipes dominent tour à tour. On note cependant que les individualités ukrainiennes sont des modèles de technicité. Gai allume la première mèche. Il force Stojkovic à réaliser un arrêt de grande classe (17e). Le Partizan répond par l'intermédiaire de Krstajic sur coup franc (28e). Mais l'occasion la plus sérieuse reste la reprise manquée en bout de course de Stepanenko à quelques minutes de la pause (41e). Dès la reprise, les visiteurs prennent l'ascendant. Stepanenko se rattrape et ouvre le score sur corner (0-1, 52e). Il est rapidement imité par Jadson qui est à la réception d'un centre de son capitaine, Srna, décisif ce soir (0-2, 59e). L'ex-Gunner Eduardo, assène ensuite le coup de grâce suite à un bon travail de Willian (0-3, 68e). La suite est à sens unique. On assiste à une passe à dix entre des Ukrainiens en pleine confiance et des Serbes abattus. A une journée de la fin, le Shakhtar s'envole en prenant les commandes du groupe et en distançant de trois unités ses rivaux: Arsenal et Braga.