Arsenal rate la cible

  • A
  • A
Arsenal rate la cible
Partagez sur :

Alors qu'ils avaient l'occasion d'intégrer le quatuor de tête pour la première fois de la saison, les Gunners ont concédé le nul contre Wolverhampton (1-1), mardi après-midi à l'Emirates Stadium, lors de la 18e journée de Premier League. L'ouverture du score rapide de Gervinho (8e) et l'expulsion de Milijas (75e) n'ont pas suffi pour Arsenal, cinquième à un point de Chelsea.

Alors qu'ils avaient l'occasion d'intégrer le quatuor de tête pour la première fois de la saison, les Gunners ont concédé le nul contre Wolverhampton (1-1), mardi après-midi à l'Emirates Stadium, lors de la 18e journée de Premier League. L'ouverture du score rapide de Gervinho (8e) et l'expulsion de Milijas (75e) n'ont pas suffi pour Arsenal, cinquième à un point de Chelsea. Robin van Persie attendra. Arsenal aussi. L'attaquant néerlandais, qui en cas de doublé avait l'occasion d'égaler le record de buts inscrits en une année civile établi par Alan Shearer (36 réalisations), doit remettre cet exploit à samedi prochain contre les Queen's Park Rangers. Car pour une fois, il est resté muet face à Wolverhampton ce mardi après-midi à l'Emirates Stadium. Quant aux Gunners, ils devront également patienter après ce résultat nul (1-1) pour atteindre leur objectif de réintégrer le quatuor de tête. Un "Big Four" qu'ils n'ont plus côtoyé depuis la saison dernière. Tout était pourtant réuni pour que les joueurs d'Arsène Wenger doublent Chelsea au classement: une ouverture du score très rapide signée Gervinho, qui a profité d'un mauvais alignement de la défense adverse pour dribbler et ajuster le gardien adverse (1-0, 8e) ; une équipe des Wolves réduite à dix à un quart d'heure de la fin suite à l'expulsion sévère de Nenad Milijas (75e) et qui n'a plus été capable de gagner sur la pelouse d'Arsenal depuis 1979. Mais les Londoniens, malgré une multitude d'occasions franches, se sont heurtés à une muraille nommée Wayne Hennessey. A l'image de ce qu'a réalisé la veille son homologue de Blackburn, David Stockdale, contre Chelsea (1-1), le gardien de Wolverhampton a été héroïque à plusieurs reprises. Et il fallait bien ça pour empêcher les Gunners de reprendre l'avantage suite à l'égalisation un peu heureuse de Steven Fletcher (1-1, 38e). Que ce soit devant Robin van Persie (66e, 83e) ou Thomas Vermaelen (68e), Wayne Hennessey a signé de sublimes envolées qui ont permis au seizième du championnat de préserver le point du nul. De quoi laisser à Arsenal de gros regrets, tant il a dominé son sujet. Ce manque cruel de réalisme lui vaut de rester cinquième, à une longueur des Blues. Qui, même s'ils ne croient plus au titre, ne laisseront pas aux Canonniers beaucoup d'autres opportunités comme celle-ci de les dépasser. Leur avenir en Ligue des champions en dépend.