Arsenal change de cap

  • A
  • A
Arsenal change de cap
Partagez sur :

Battu dimanche dernier sur la pelouse de Manchester City (0-1), Arsenal semble avoir tiré un trait définitif sur le titre de champion d'Angleterre. Sur la pelouse d'Aston Villa ce mercredi soir lors de 17e journée de Premier League, les hommes d'Arsène Wenger ne peuvent pas laisser filer des points en route dans l'optique d'une qualification pour la Ligue des champions.

Battu dimanche dernier sur la pelouse de Manchester City (0-1), Arsenal semble avoir tiré un trait définitif sur le titre de champion d'Angleterre. Sur la pelouse d'Aston Villa ce mercredi soir lors de 17e journée de Premier League, les hommes d'Arsène Wenger ne peuvent pas laisser filer des points en route dans l'optique d'une qualification pour la Ligue des champions. Arsenal n'a plus été champion d'Angleterre depuis 2004 et ce n'est sans doute pas encore cette saison que le club londonien renouera avec le titre. Dominés le week-end dernier à Manchester par City (0-1) lors d'une rencontre qui comptait double pour les premières places, les Gunners ont manqué l'occasion de se rapprocher de la tête du championnat. "C'est un match que nous ne pouvions pas nous permettre de perdre car cette défaite nous éloigne au classement. Si nous avions gagné, nous serions revenus à six points de Manchester City", a déclaré Arsène Wenger sur le site officiel de la Premier League. L'entraîneur français est d'ailleurs conscient que son équipe n'a pas toutes les armes pour rivaliser avec les autres clubs. "Nous avons réalisé une bonne performance contre City, avec un jeu de qualité et un bon état d'esprit, mais il nous a manqué ce petit quelque chose qui est indispensable lors des grands rendez-vous." Ce sentiment d'impuissance est tel qu'Arsenal, malgré un retour au premier plan après un début de saison raté, pointe à la cinquième place du classement à douze points de Manchester City et à dix longueurs de Manchester United. Un écart qui semble irrémédiable pour le titre en fin de saison. "Il sera désormais difficile pour nous de revenir dans la course", précise le technicien français. Contraints et forcés de revoir leurs ambitions à la baisse, les Gunners semblent aujourd'hui tourner vers un objectif qui parait plus abordable: une qualification pour la plus prestigieuse des Coupes d'Europe. "Nous sommes en course pour les places en Ligue des champions", annonce Arsène Wenger sur Sky Sports. Le tournant Aston Villa Mais Arsenal n'est pas le seul sur le coup. Tottenham (3e), Chelsea (4e), Liverpool (6e) voir Newcastle (7e) sont autant d'équipes capables d'accrocher la troisième place, d'autant que le quatrième du classement devra passer par les barrages pour accéder à la C1. Les Spurs de Tottenham, Wojciech Szczesny en fait d'ailleurs le principal rival d'Arsenal. "Terminer la saison devant Tottenham est désormais notre principal objectif, déclare le gardien polonais sur le site officiel du club londonien. Nous ne voulons pas finir derrière eux. Ils sont actuellement en bonne forme mais je crois que nous sommes une meilleure équipe. Je suis confiant." Pour le démontrer, une victoire sur la pelouse d'Aston Villa, bien calé au milieu du classement, mercredi soir (20h45) dans le cadre de la 17e journée de Premier League est primordiale avant deux rencontres à domicile contre Wolverhampton et le promu Queen's Park Rangers. En cas de contre-performance à Villa Park, Arsenal, qui doit faire pour ce match sans Alexandre Song, suspendu, pourra commencer à gamberger sur une irrégularité qui peut lui coûter chère à l'heure du bilan de fin d'année.