Armstrong : les autorités aux aguets

  • A
  • A
Armstrong : les autorités aux aguets
@ Reuters
Partagez sur :

EXCLU - La justice américaine a d'ores et déjà contacté des services de la gendarmerie française.

La justice américaine s'est donné les moyens de ses ambitions. Afin d'accumuler le plus d'éléments et de témoignages possibles sur Lance Armstrong, le grand jury de Los Angeles et Jeff Novitsky, qui mène l'enquête au nom de la Food and drug administration (FDA), ont pris contact en France avec l'office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP).

Des coopérations interétatiques renforcées

"Nous avons été appelés il y a quelques semaines par les autorités américaines qui envisagent de demander la délivrance d'une commission rogatoire internationale, pour nous demander de réaliser un certain nombre d'investigations pour compléter leur dossier", a expliqué au micro d'Europe 1 le colonel Thierry Bourret, responsable de l'OCLAESP.

"Nous attendons cette délégation et dans le cadre des accords interétatiques qui sont passés, nous serons appelés à mettre à exécution cette demande et pour le moment, j'en ignore le contenu." Ces coopérations interétatiques sont de plus en plus fréquentes dans un monde du dopage lui aussi mondialisé. "Il est absolument nécessaire de développer cette coopération si on veut pouvoir démanteler les réseaux qui profitent des sportifs pour gagner de l'argent en se moquant de la santé des athlètes", conclut Thierry Bourret.