Armand: "Encore plus armés"

  • A
  • A
Armand: "Encore plus armés"
Partagez sur :

Absent des terrains depuis la fin du mois de juillet, et sa blessure au ménisque gauche, Sylvain Armand va renouer avec la compétition, jeudi, face à Salzbourg, en Ligue Europa. Alors qu'il entame sa huitième saison au club, le défenseur estime évoluer dans le meilleur effectif qu'il ait connu à Paris. Une équipe qui peut aisément espérer jouer sur tous les tableaux cette saison.

Absent des terrains depuis la fin du mois de juillet, et sa blessure au ménisque gauche, Sylvain Armand va renouer avec la compétition, jeudi, face à Salzbourg, en Ligue Europa. Alors qu'il entame sa huitième saison au club, le défenseur estime évoluer dans le meilleur effectif qu'il ait connu à Paris. Une équipe qui peut aisément espérer jouer sur tous les tableaux cette saison. Sylvain, avec l'investissement qu'il y a eu cet été au club, peut-on dire que vous êtes favoris de cette compétition ? Favoris non je ne pense pas, il y a quand même de très belles équipes. Après au vu des moyens et des ambitions, c'est d'aller le plus loin possible partout, notamment en Ligue Europa. On a un effectif de qualité, c'est d'autant plus intéressant de s'appuyer sur tout le monde. Vous êtes ici depuis désormais de nombreuses saisons, cette équipe est-elle la meilleure au sein de laquelle vous avez évolué ? Déjà l'an passé, je disais que c'était la meilleure équipe parce qu'il y avait une super entente dans le groupe, avec le staff et autour du club. C'est peut-être pour cela que nous avons réalisé une si belle saison. Mais c'est ma huitième saison, et je pense que c'est difficile de dire que ce n'est pas la plus belle équipe, au moins sur le papier, et au niveau des investissements. Vous allez entamer une grosse série de matches, le PSG a-t-il désormais l'effectif pour gérer ces enchaînements ? Ce PSG a été conçu pour jouer ces compétitions. On est armé pour le faire. Il faut aussi reconnaitre que l'on a été le plus loin possible l'an passé en faisant de bons matches. Aujourd'hui avec les arrivées supplémentaires, on est encore plus armé pour gérer ces matches tous les trois jours. "J'espère que j'ai bien travaillé" Vous sortez d'une grosse période d'inactivité, comment avez-vous vécu la progression de l'équipe de l'extérieur ? Il y a eu de la progression, beaucoup de choses intéressantes de matches en matches. On a commencé par une défaite puis on a enchaîné par des résultats positifs. Beaucoup de joueurs sont arrivés tardivement. Il a fallu que la mayonnaise prenne. Elle est en train de prendre. On enchaîne, on va essayer de rester sur cette période positive. Encore une fois on a un groupe très intéressant. Savez-vous à quel poste allez-vous évoluer, dans l'axe, ou à gauche ? Non je n'en sais rien. Aujourd'hui, on ne sait pas encore, on se tient prêt. Au mois de septembre on a une série de 6-7 matches consécutifs, avec des matches tous les trois jours. Il y aura besoin de beaucoup de monde et on se tient prêt à jouer où le coach nous le dira. A quel niveau estimez-vous être ? Je ne sais pas spécialement, j'espère que j'ai bien travaillé pour revenir le plus vite possible. Il va falloir désormais trouver du rythme. Je ne pense pas être à la rue. J'essaie de me remettre après six semaines en dehors du groupe. Je me sens prêt à travailler. Prêt à être capitaine ? Je ne sais pas. Il faudra poser la question au coach (rires). Mais je me concentre surtout sur le fait de pouvoir évoluer, après une convalescence.