Arles-Avignon y croit plus fort

  • A
  • A
Arles-Avignon y croit plus fort
@ Ouest France
Partagez sur :

LIGUE 2 - Les Arlésiens sont désormais troisièmes et susceptibles de monter en Ligue 1.

LIGUE 2 - Les Arlésiens sont désormais troisièmes et susceptibles de monter en Ligue 1. Peuvent-ils vraiment le faire ? Simple promu au micro-budget de 5,6 millions d'euros, Arles-Avignon est, à cinq journée de la fin du championnat, en passe d'accéder à la Ligue 1, profitant notamment d'une médiocrité terrible en haut du classement. Les hommes d'un Michel Estevan, qui prend de plus en plus l'allure de faiseur de miracle, n'ont pourtant pas réalisé une grosse performance, vendredi, en ne parvenant pas à se défaire d'un Guingamp en lutte pour le maintien (1-1). Si Ayew a bien ouvert le score (64e), Giresse a égalisé quatre minutes plus tard (69e) pour arracher un point en Provence. Ce point suffit tout de même aux Arléo-Avignonnais pour grimper sur le podium, car dans le même temps, Metz n'en finit plus de s'écrouler. Les Grenats, défaits sans contestation à Clermont (2-0), en sont en effet à sept matches sans victoire. Arnaud et Haquin ont marqué chacun un but pour enfoncer Yvon Pouliquen et ses hommes, un revers qui devrait d'ailleurs coûter sa place au technicien mosellan. Devant, en revanche, Brest mène grand train et la montée à l'étage supérieur ne fait désormais plus aucun doute. Après sa large victoire sur Bastia (4-0), les Bretons possèdent douze points d'avance sur Metz, alors qu'il ne reste plus que quinze points à prendre. Caen, qui reçoit Nîmes, lundi, peut d'ailleurs officialiser mathématiquement sa montée en cas de victoire. Dans le bas du classement, Bastia voit donc sa belle course en avant se stopper face à Brest. Vannes prend de son côté une grande bouffée d'air après sa victoire sur un concurrent direct, Istres (2-0), tandis que Châteauroux a concédé le match nul en fin de match face à Nantes (2-2), non sans avoir mené 2-0 à vingt minutes de la fin de la rencontre. Strasbourg s'est lui sans doute définitivement sauvé après sa victoire sur Dijon (3-1). Enfin, Laval et Sedan se quittent sur un triste match nul (0-0), alors que Tours est allé s'imposer à Angers (1-0).