Apithy se pare de bronze

  • A
  • A
Apithy se pare de bronze
@ Reuters
Partagez sur :

ESCRIME - Le Français a décroché le bronze en sabre masculin aux Championnats d'Europe.

ESCRIME - Le Français a décroché le bronze en sabre masculin aux Championnats d'Europe. Patrice Menon souhaite revenir de Leipzig avec autour du cou entre quatre à six médailles. Il y en a déjà une, mais pas forcément celle que le directeur des équipes de France attendait. Alors que Nicolas Lopez, l'un des chefs de file de l'escrime tricolore, nourrissait de grosses ambitions lors de ces Championnats d'Europe, c'est son compatriote Bolade Apathy qui lui a en partie volé la vedette dans l'épreuve de sabre masculin. Le Dijonnais, vice-champion d'Europe par équipe en 2008, a réussi ce samedi sa meilleure performance en individuel dans un grand championnat en décrochant une médaille de bronze. Une breloque qu'il avait déjà remportée l'an dernier, mais toujours par équipe. Le sabreur français, 25 ans, s'est frayé un chemin jusqu'aux demi-finales, où il s'est incliné devant Alexey Yakimenko (10-15). Suffisant malgré tout pour être décoré. Tombeur du Roumain Tiberiu Dolniceanu en quarts de finale (15-8), Bolade Apathy n'aura pas pu venger Nicolas Lopez, qui venait lui aussi de trébucher contre ce coriace Russe, vainqueur à l'arrivée de la médaille d'or. Il n'aura pas non plus pu effacer la déception de Julien Pillet, sorti du tableau dès les seizièmes de finale par l'Espagnol Jorge Pina (13-15). Mais nul doute que le bronze suffira quand même à son bonheur. Car à moins de quatre mois des Championnats du monde à Paris, cette médaille lui donne un bon point de repère. Et un peu plus de confiance. Les Françaises Corinne Maitrejean et Astrid Guyart, elles en lice en fleuret individuel, ne peuvent pas en dire autant puisqu'elles n'ont pas été plus loin que les quarts de finale. La première s'est inclinée de peu face à la Russe Inna Deriglazova (15-13) et la seconde, opposée à Eugyenia Lamonova, n'a pas fait mieux, éliminée aux portes du dernier carré (9-10) d'une épreuve que l'éternelle Italienne Valentina Vezzali a survolée. Dimanche, pour le deuxième jour de compétition, les Bleus tenteront de faire mieux en épée féminine et fleuret masculin avec notamment Laura Flessel et Erwann Le Péchoux.