Antonetti relève le défi rennais

  • A
  • A
Antonetti relève le défi rennais
Partagez sur :

Comme attendu, Frédéric Antonetti est devenu le nouvel entraîneur du Stade Rennais. L'ancien coach de Nice a signé un contrat de deux ans en faveur du club breton qui a terminé le championnat à la 7e place. Son prédécesseur Guy Lacombe s'est quant à lui engagé avec l'AS Monaco.

C'était dans l'air du temps, c'est officiel. Frédéric Antonetti s'est en effet engagé pour les deux prochaines saisons avec le Stade Rennais. L'ancien technicien de Nice ou Saint-Etienne, qui a été présenté à la presse ce mardi, débarque en Bretagne avec son staff technique. Il espère en effet profiter de la stabilité du club et de la qualité de l'effectif pour offrir des résultats et du spectacle au public.Il l'avait clamé haut et fort. Après avoir tourné le dos à un club de Nice incapable d'assumer ses ambitions, Fred Antonetti va pouvoir donner libre cours à ses envies. Car cette fois, le Corse va prendre en mains un club de premier ordre qui évolue dans le premier tiers de la Ligue 1 depuis cinq ans. Sous la direction de Guy Lacombe, Rennes s'est hissé en finale de la Coupe de France avant de terminer à la septième place de Ligue 1. Pas de Ligue Europa à l'horizon mais une volonté de se rapprocher un peu plus encore de la tête du championnat. "Il y a une stabilité dans les résultats sportifs et une stabilité également au niveau de la direction avec Pierre Dréossi et Frédéric de Saint-Sernin. C'est en étant sérieux que l'on peut bâtir quelque chose. Le Stade Rennais arrive derrière Bordeaux, Marseille et Lyon mais a l'espoir un jour de les rejoindre. C'est un projet qui me plait", confirme Frédéric Antonetti sur le site officiel du club. Pour y parvenir, il sait qu'il pourra s'appuyer sur un effectif intéressant avec "des internationaux comme Rod Fanni, Kader Mangane, Petter Hansson. Il y a aussi Jérôme Leroy... C'est un bon effectif", se réjouit-il. Accompagné de son staffAntonetti, qui a paraphé un contrat de deux ans, ne viendra pas seul à Rennes. Il a en effet insisté pour continuer à travailler avec le même staff qu'à Nice. "Jean-Marie De Zerbi est mon adjoint depuis 1994 et Nicolas Dyon est mon préparateur physique que j'ai connu à Saint-Etienne. On travaille dans la confiance. Ce sont des hommes d'une capacité de travail au-dessus de la moyenne", justifie-t-il. Une confiance qui va lui permettre de faire passer ses idées plus facilement et de ne pas perdre de temps à découvrir toutes les composantes du club. Un avantage non négligeable puisque le projet de jeu se veut très alléchant. "Ce que je veux avant tout, c'est que mon équipe joue et soit solide. Rien d'original, qu'elle ait un jeu de passes et que l'on donne du plaisir en ayant des résultats". Les joueurs ne partiront pas dans l'inconnu. De Guy Lacombe, qui a filé à Monaco, à Frédéric Antonetti, d'un fort caractère à un autre. Avec des méthodes différentes mais un objectif similaire: imposer le Stade Rennais en haut de l'affiche.