Antonetti, le coeur rouge et noir

  • A
  • A
Antonetti, le coeur rouge et noir
Partagez sur :

Arrivé en Bretagne il y a un an et demi, Frédéric Antonetti a décidé de prolonger l'aventure. L'entraîneur du Stade Rennais, dont le contrat arrivait à expiration dans deux mois, est tombé d'accord avec ses dirigeants pour un nouveau bail de deux ans. Avec l'objectif d'installer durablement Rennes, actuel 4e de Ligue 1, dans le haut du tableau.

Arrivé en Bretagne il y a un an et demi, Frédéric Antonetti a décidé de prolonger l'aventure. L'entraîneur du Stade Rennais, dont le contrat arrivait à expiration dans deux mois, est tombé d'accord avec ses dirigeants pour un nouveau bail de deux ans. Avec l'objectif d'installer durablement Rennes, actuel 4e de Ligue 1, dans le haut du tableau. C'était attendu, c'est aujourd'hui officiel. Frédéric Antonetti est désormais lié avec le Stade Rennais jusqu'en juin 2013. Débarqué en Bretagne à l'été 2009 pour succéder à Guy Lacombe, le Corse est en train de faire son nid en Ille-et-Vilaine. L'entraîneur des Rouge et Noir a paraphé ce mardi une prolongation de contrat de deux ans qui s'inscrit dans la politique du club breton de travailler sur le moyen terme. Après une première saison mi-figue mi-raisin, clôturée par Rennes à la neuvième place, Frédéric Antonetti a façonné une équipe encore en course pour le titre, ou du moins pour une qualification pour la prochaine Ligue des Champions, à huit journées de la fin du championnat de France. Quatrièmes, les Rennais, en perte de vitesse ces dernières semaines, auront quoiqu'il arrive réussi leur saison. "On doit garder nos jeunes" Frédéric Antonetti, qui ne cesse de répéter que son groupe demeure en construction, explique sur le site officiel du club les axes de travail fixés avec ses dirigeants. "On a bien déterminé ce que l'on souhaitait faire: nous voulons chaque saison se donner les chances d'être en haut. Le travail effectué cette année avec nos jeunes, doit servir pour l'année prochaine. Pour y parvenir, on doit garder nos joueurs. Ce ne sera pas facile, mais il n'y a jamais de grandes missions simples. C'est notre volonté ainsi que celle du président et de l'actionnaire." Garder Yann M'Vila, devenu titulaire en équipe de France depuis la prise de fonctions de Laurent Blanc, est évidemment la grande priorité de l'été. Du côté du manager du club breton, Pierre Dréossi, ancien entraîneur de l'équipe première, la prolongation de Frédéric Antonetti coule de source. "J'étais certain de l'issue depuis longtemps, assure-t-il sur le site officiel. Il y avait un pacte entre nous. Hier (lundi, ndlr), on a vu le président Patrick Le Lay et les actionnaires François et François-Henri Pinault. Cela s'est confirmé officiellement. Frédéric est un entraîneur qui met le club au coeur de son travail. C'est parfois difficile, car les intérêts à court terme sont parfois plus nombreux qu'à long terme. Mais il a l'intelligence de comprendre le fonctionnement d'un club."