Anigo et le "lobbying malsain"

  • A
  • A
Anigo et le "lobbying malsain"
Partagez sur :

A Marseille, les tensions subsistent malgré les bons résultats enregistrés ces dernières semaines. José Anigo, interrogé par RMC, a évoqué un climat difficile au club, entretenu par des "gens médisants". En filigrane, c'est sa relation conflictuelle avec Didier Deschamps que le directeur sportif pointe du doigt. Mais ce n'est un secret pour personne...

A Marseille, les tensions subsistent malgré les bons résultats enregistrés ces dernières semaines. José Anigo, interrogé par RMC, a évoqué un climat difficile au club, entretenu par des "gens médisants". En filigrane, c'est sa relation conflictuelle avec Didier Deschamps que le directeur sportif pointe du doigt. Mais ce n'est un secret pour personne... Après une série encourageante de victoires en Ligue 1 et une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, l'Olympique de Marseille a quitté les eaux tumultueuses du début de saison. Dans une interview accordée au quotidien L'Equipe daté de ce vendredi, Didier Deschamps évoque justement ces derniers mois compliqués: "Comme les résultats n'étaient pas là, la caisse de résonance était importante. Je suis le responsable de l'équipe, j'en ai pris pour mon grade. Ce n'est pas un jeu très agréable d'être au milieu du buzz quotidien." Mais l'entraîneur de l'OM n'est pas le seul à s'être exprimé. Depuis le Cameroun, où il est en mission d'observation, José Anigo a fait part de ses regrets quant au manque de reconnaissance de son travail. Une nouvelle sortie qui participe au fameux "buzz " dont parle Deschamps. Le directeur sportif marseillais, interrogé jeudi sur RMC, estime que la réussite de certains joueurs, dont il est à l'origine de la venue au club, ne trouve pas d'écho dans sa reconnaissance. "On en parle peu, c'est ce qui me gêne de temps en temps, concède Anigo. Si vous voulez, on peut parler d'Amalfitano, Valbuena, Nkoulou, Mandanda, Rémy. Quand on a perdu Niang, ça faisait un scandale. On m'a expliqué que Loïc Rémy n'était pas un joueur de classe internationale, qu'il n'avait pas d'expérience. La première année, il a mis 16 buts. Excusez-moi, je me suis peut-être trompé, mais c'est pas mal ! Mon tort, c'est que je laisse beaucoup parler, que je ne réponds pas parce que je n'ai pas envie." Derrière ce sentiment se cache la relation tendue qu'il entretient avec Didier Deschamps. Un secret pour personne, mais dont il estime pâtir plus que d'autres. Les vifs échanges par presse interposée il y a quelques semaines ne semblent visiblement pas oubliés. Anigo "trouve très injuste d'entendre par moments" qu'il est "à la solde des supporters", qu'il "manipule". Selon lui, il existerait un "lobbying malsain en coulisses", qui viserait à le discréditer. "C'est triste d'entendre des choses injustes qui sont colportées par des gens médisants. Ça fait du mal. Et pas seulement à moi, parce que j'encaisse, mais au club", poursuit le directeur sportif. Sans le nommer, Anigo pense ici très fort à Deschamps et à son entourage. De son côté, l'entraîneur de l'OM a simplement indiqué qu'il n'a "pas de relation" avec son directeur sportif. Le lien semble définitivement rompu entre les deux hommes. Mais il leur reste tout de même un point commun: participer à la réussite de Marseille.