Angers ralentit Caen

  • A
  • A
Angers ralentit Caen
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 2 - Le leader caennais a laissé filer la victoire en fin de match à Angers (2-2).

LIGUE 2 - Le leader caennais a laissé filer la victoire en fin de match à Angers (2-2). Brest battu à Strasbourg (0-1), Metz vaincu à Guingamp (1-2). La concurrence a fait le jeu de Caen lors de la 29e journée de Ligue disputée en grande partie vendredi dernier. Restait au leader normand à profiter de l'occasion pour prendre un peu plus ses aises en tête du classement en match décalé, lundi, sur la pelouse d'Angers. Mission non accomplie pour le Stade Malherbe qui a dû se contenter du nul en concédant deux buts en fin de rencontre (2-2). Après avoir laissé filer pas moins de sept points lors de leurs quatre derniers matches de championnat, les Caennais abordaient leur déplacement en Anjou, forts d'une récente victoire face à Clermont (2-1) lors de la précédente journée. Un succès acquis face au modeste quinzième du championnat. Sur la pelouse du SCO, invaincu en cinq rencontres de rang, la tâche s'annonçait bien plus ardue. Et Modeste se charge de le rappeler aux Normands d'entrée de jeu sur un contre fulgurant. Sa frappe des 20 mètres n'atteint cependant pas la cible (4e). Caen prend alors la pleine mesure de son adversaire et Nivet répond d'une tête alerte que Djellabi, le latéral gauche angevin, sauve sur sa ligne (16e). Keserü décisif Il en faut plus pour intimider Angers motivé part la perspective de remonter à la quatrième place du classement en cas de succès ou de nul. Malgré un festival acrobatique dans la surface normande, Keserü doit rendre les armes face à Thébaux (20e). Les Caennais en profitent pour affiner leur précision de tir. Si Seube doit se contenter d'une barre transversale (26e), El Arabi se montre lui intraitable, et au terme d'une belle embardée dans la zone de vérité angevine, ajuste Padovani du droit à bout portant (32e, 0-1). La réaction du SCO ne se fait guère attendre mais Keserü, du gauche, vise à côté (33e). Caen, plus réaliste, regagne les vestiaires avec un court avantage à la marque mais sans Sorbon, victime de vertiges et remplacé par Eluchans. Une entrée décisive qui s'avère payante en seconde période. L'Argentin expédie une puissante frappe du gauche au fond des filets (68e, 0-2). Les hommes de Franck Dumas pensent avoir fait la différence. C'est sans compter sur la détermination de Keserü, qui sur un coup franc travaillé, offre une passe décisive à Mienniel qui réduit la marque de la tête (70e, 1-2) et fait grandir l'espoir d'un retour côté angevin. Et le Roumain concrétise le rêve du SCO sur un coup franc expédié en pleine lucarne (85e, 2-2). Un partage des points qui n'empêche pas Caen de trôner en tête de la Ligue 2 avec toujours quatre points d'avance sur Brest (2e). De son côté, Angers remonte à la quatrième place en embuscade derrière Metz (3e) quatre longueurs devant.