Anelka Vs L'Equipe, finale en mai

  • A
  • A
Anelka Vs L'Equipe, finale en mai
@ Montage Reuters/Maxppp
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - L'affaire opposant le joueur au quotidien sportif sera jugée le 20 mai.

Le mois de mai est traditionnellement le mois des grandes finales : Coupe de France, Ligue Europa, Ligue des champions... Un match d'envergure est venu s'ajouter au calendrier de l'année 2011 : celui qui opposera le 20 mai prochain, devant les tribunaux, Nicolas Anelka au quotidien L'Equipe. C'est en effet à cette date que la 17e chambre correctionnelle a décidé de fixer le jugement opposant les deux parties.

Pour ceux qui ont suivi de très loin l'actualité sportive ces derniers mois, le sujet de la discorde porte évidemment sur la fameuse Une de L'Equipe du 19 juin dernier, en plein coeur de la Coupe du monde, avec la célèbre insulte devenue l'épitaphe d'Anelka chez les Bleus : "va te faire enc..., sale fils de p...". D'après L'Equipe, ces propos ont été tenus dans le vestiaire, à la mi-temps de la rencontre face au Mexique (0-2), lorsque le sélectionneur a demandé au joueur de Chelsea de modifier sa façon de jouer, cette fameuse manie de "décrocher" pour venir chercher les ballons plus bas.

"Avec une telle assurance, un tel titre doit être sûr et certain", a expliqué vendredi Me Stéphane Hasbanian, avocat d'Anelka, au micro d'Europe 1. "D'un point de vue médiatique, vous pouvez imaginer toutes les conséquences indirectes que cela peut avoir sur ses sponsors et autres contrats commerciaux et son image. Vous, journalistes, devez participer maintenant au rétablissement de sa personnalité médiatique."

"Le titre de L'Equipe est mensonger", explique Me Stéphane Hasbanian au micro de Pascal Normand :

Après s'être justifié sur sa réaction - "quand le coach, dans les vestiaires contre le Mexique me dit de rester devant, c'est monté direct au cerveau", avait-il dit dans France Soir -, l'attaquant de Chelsea avait nié avoir prononcé précisément ces mots. "Je marmonne dans mon coin des choses qui resteront dans le secret des vestiaires. Et qui auraient dû y rester. Mais en aucun cas ce ne sont les mots que j'ai pu lire dans L'Equipe." Depuis leur publication, tout a été dit sur ces insultes...

Un livre a même été écrit sur ce "scoop" par les auteurs de l'article, Raphaël Raymond et Damien Degorre (Histoire d'un scoop, Editions L'Equipe). Les deux journalistes y expliquent les conditions de la rédaction de leur article, de la vérification des faits jusqu'à la publication en Une, sans s'attarder sur l'exactitude des moindres mots prononcés (Y a-t-il eu "toi et ton système de m..." au milieu ? Le mystère reste entier...). C'est sur cette question précise, qui fait l'objet de l'attaque en justice d'Anelka, que les acteurs vont désormais devoir s'expliquer. Une dizaine de témoins devraient être appelés à la barre et Me Hasbanian a promis de livrer des "attestations par écrit de diverses personnes très proches de la scène"...