Anelka, tout pour les Blues

  • A
  • A
Anelka, tout pour les Blues
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Banni des Bleus, Nicolas Anelka se rattrape avec les Blues de Chelsea.

PREMIER LEAGUE - Banni des Bleus, Nicolas Anelka se rattrape avec les Blues de Chelsea. "Avec Chelsea, de toute façon, je joue déjà en bleu tous les week-ends. Et ça me suffit amplement..." Suspendu pour 18 matches en équipe de France par la commission de discipline de la fédération après sa sortie à l'encontre de Raymond Domenech à la mi-temps de France-Mexique (0-2) et son rôle dans la fameuse "mutinerie" de Knysna qui en a découlé, Nicolas Anelka a déjà tourné la page des Bleus mais pas celle des Blues, avec qui l'enfant terrible du football français a parfaitement débuté la nouvelle saison de Premier League, à l'heure de recevoir Stoke City. Double-buteur lors de la deuxième journée à l'occasion de l'écrasante victoire de Chelsea sur la pelouse de Wigan (6-0), après avoir effectué une passe décisive en ouverture face à West Bromwich Albion (6-0), il donne raison à ses dirigeants, qui l'avaient prolongé jusqu'en 2012 à la fin du mois de juin alors qu'il se trouvait en pleine tourmente après son renvoi du groupe France, et à son entraîneur, qui a toujours cru en lui. "Je n'ai jamais eu aucun problème avec Anelka, confirme Carlo Ancelotti, qui condamne la suspension qui frappe son joueur. C'est un homme honnête qui ne méritait pas cette sanction. Mais c'est une bonne nouvelle pour moi car il reste ici pendant la trêve internationale pour continuer à s'entraîner et rester en bonne forme." "Je veux prendre plus de plaisir" Une forme que l'ancien Parisien va devoir maintenir tout au long d'une saison qui pourrait s'avérer longue et éprouvante pour des champions en titre engagés sur tous les fronts et qui ne se sont pas vraiment renforcés – Yossi Benayoun mis à part – sur le plan offensif, restant donc fortement dépendants d'un duo Drogba-Malouda qui tourne à plein régime et s'est révélé bien plus indispensable que leur compère de l'attaque. Meilleur buteur de Premier League en 2008-2009, Anelka avait en effet quelque peu baissé de pied lors du dernier exercice, terminant avec "seulement" onze réalisations au final. Désormais abonné au couloir droit, même s'il dézone toujours autant ("Je veux prendre plus de plaisir et être plus impliqué dans le jeu car je ne suis plus un buteur", se justifie-t-il dans les colonnes du Daily Express), il va, en raison de la suspension de Drogba, rapidement devoir se réhabituer au rôle de numéro 9, au moins lors deux premières rencontres de Ligue des champions et, donc, pour la réception de Marseille à Stamford Bridge. Un match où il pourra se rappeler au bon souvenir des supporters français...