Anelka bientôt à New York ?

  • A
  • A
Anelka bientôt à New York ?
@ Reuters
Partagez sur :

FOOT - L'attaquant de Chelsea pourrait être tenté de rejoindre Henry à New York, selon L'Equipe.

Si Chelsea a déboursé plus de 58 millions d'euros pour s'attacher les services de l'Espagnol Fernando Torres, ce n'est certainement pas pour le cantonner sur le banc. Cette évidence dite, on peut légitimement s'interroger sur l'avenir de Didier Drogba et de Nicolas Anelka, qui ont tous les deux dépassé la trentaine (32 et 31 ans). C'est ce que L'Equipe fait jeudi en émettant l'éventualité d'un départ à l'intersaison d'Anelka vers les New York Red Bulls, où évolue déjà un autre ancien international, un certain Thierry Henry...

Cette hypothèse est loin d'être farfelue pour plusieurs raisons. Anelka partage avec Henry une réelle fascination pour les Etats-Unis, à tel point qu'il posséda une villa à Miami, en Floride. "Les Etats-Unis, ça intéresse Nicolas", avait même souligné l'an dernier sur le site MLS News le frère du joueur, Claude, un temps entraîneur aux Etats-Unis, à Saint-Louis (D2). Enfin, à bientôt 32 ans - il les fêtera le 12 mars prochain - les Etats-Unis pourraient offrir à Anelka un dernier beau contrat.

Les conditions sont réunies

Ce beau contrat, la franchise new-yorkaise est d'autant plus susceptible de lui offrir que l'attaquant colombien Juan Pablo Angel a quitté le club pour le Los Angeles Galaxy. Angel était l'un des trois joueurs, avec le Mexicain Marquez et Henry, à ne pas être soumis au "salary cap". Son départ libère ainsi une place pour Anelka, non seulement dans la grille de salaires mais également aux côtés de Henry en attaque.

Les Red Bulls pourraient être en effet tentés d'associer les deux joueurs, qui se sont connus très jeunes à l'INF Clairefontaine mais qui n'ont jamais joué ensemble, en dehors des matches de l'équipe de France, où leur complicité fit parfois des merveilles, comme lors de l'Euro 2000. En 1999, Henry avait succédé à Anelka à la pointe de l'attaque d'Arsenal.

Pertinente sur le plan sportif, cette association pourrait être un moyen médiatique efficace pour les Red Bulls de contrer la renaissance à venir du New York Cosmos sous l'égide d'Eric Cantona. Avouez qu'un derby de New York avec d'un côté, le duo Henry-Anelka, et de l'autre Cantona au poste de directeur sportif, ça aurait fière allure.