Andy Schleck a souffert

  • A
  • A
Andy Schleck a souffert
@ Reuters
Partagez sur :

TOUR DE FRANCE - Le Belge s'est blessé lors d'une chute au cours de la 2e étape.

TOUR DE FRANCE - Le Luxembourgeois s'est blessé lors d'une chute au cours de la 2e étape. Andy a toujours évité les ennuis chantaient Catherine Ringer et les Rita Mitsouko. Pas ce lundi pour le cadet des frères Schleck. Au cours d'une étape au parfum exclusivement belge courue entre Bruxelles et Spa, un des favoris pour une place sur le podium était victime des nombreuses chutes qui ont haché la course et notamment celle qui a piégé beaucoup de coureurs à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Dans la descente du Col de Stockeu, le Luxembourgeois n'a pu maîtriser une chaussée rendue glissante par la pluie, un des ingrédients de la journée malvenus pour le peloton déjà occupé à négocier une route accidentée façon classique flamande. Andy Schleck n'avait pas totalement repris ses esprits quand il s'est relevé, épaulé par Matti Breschel. Son coéquipier de la Saxo Bank lui donna rapidement sa monture avant qu'il n'entame en compagnie de son frère, Fränk, la remontée vers le peloton maillot jaune encore porté à ce moment de la course par Fabian Cancellara. A 25 kilomètres de Spa, Andy Schleck accusait 4'30" de l'homme de tête et futur vainqueur du jour, Sylvain Chavanel. Et les images ne rassuraient pas en montrant le visage grimaçant d'Andy Schleck tenant comme il pouvait son guidon. Pavés, le prochain danger Devant lui, ses coéquipiers Fabian Cancellara et Jens Voigt maintenaient avec le peloton un écart de deux minutes environ sur Chavanel avant que l'allure ne se stabilise puis ralentisse. D'un commun accord, et vu qu'un nombre conséquent de leaders avaient visité de plus près le bitume dans cette descente de Stockeu, les coureurs décidèrent de laisser filer Chavanel et de ne pas disputer le sprint sur une asphalte encore dangereuse. Cela suffisait comme ça. A 14 km de Spa, le groupe des frères Schleck effectuait la jonction limitant ainsi la casse pour terminer à un peu plus de trois minutes de Chavanel. En revanche, le doute subsiste sur les réelles conséquences de la chute d'Andy Schleck. A froid, dans quel état sera son coude droit et quand les séquelles auront-elles définitivement disparu ? Les secteurs pavés qui marqueront la troisième étape ce mardi promettent en tout cas une nouvelle journée agitée et périlleuse. Tout ce que ne souhaite pas Andy Schleck.