Ancelotti en terrain inconnu

  • A
  • A
Ancelotti en terrain inconnu
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Chelsea affronte Liverpool, dimanche pour le compte de la 8e journée de Premier League.

Fort de six victoires de rang en autant de journées, Chelsea s'est incliné à Wigan le week-end dernier. A l'heure d'affronter Liverpool, pour la 25e fois en cinq ans, Carlo Ancelotti, le coach des Blues, se montre relativement confiant, lui qui découvre la Premier League.Son accent inimitable fait déjà le régal des chroniqueurs d'outre-Manche. Mais Carlo Ancelotti ne s'en offusque pas pour autant. Interrogé sur la pression qu'il a pu ressentir depuis son arrivée en Premier League, le placide italien préfère relativiser et se livrer a une comparaison des deux seuls championnats qu'il ait jamais connus, dans un anglais plus qu'approximatif. "En Italie, c'est normal pour un coach de penser que chaque match pourrait être son dernier quand les choses ne vont pas bien. La pression y est beaucoup plus forte qu'ici, que ce soit de la part des supporters, des dirigeants et de la presse."Mais cette fameuse pression, il ne l'avait pas encore vraiment ressentie depuis son arrivée à Londres. Et pour cause: avec six victoires lors de six premiers matches, l'ancien milieu de terrain lombard avait réussi un début de saison parfait à la tête des Blues. Mais un premier accroc est survenu le week-end dernier. Vaincus, très logiquement, 3-1 à Wigan, ses hommes sont ainsi tombés, pour la première fois, et de haut. Ancelotti: "Roman Abramovich est content"Il attendait alors une réaction en milieu de semaine face à l'Apoel Nicosie. Mais la courte victoire acquise face aux Chypriotes grâce à une réalisation de Nicolas Anelka ne l'a pas forcément convaincu. Pas de quoi inquiéter, pour le moment, l'Italien, notamment lorsqu'on lui demande s'il a subi des remontrances de la part de Roman Abramovich. "Je ne lui ai pas demandé s'il était inquiet, a-t-il assuré. Il est content parce que son équipe est en tête de la Premier League et de son groupe de Ligue des Champions". L'affrontement tactique avec Rafael Benitez, remake des finales de Ligue des Champions Liverpool-AC Milan devrait donc apporté son lot d'enseignements, il sera en tout cas riche d'enseignements quant au futur anglais de l'enfant de Reggiolo.