Amodio y croit, Joubert déçoit

  • A
  • A
Amodio y croit, Joubert déçoit
Partagez sur :

Alors que Patrick Chan, médaillé d'argent en 2010, a battu le record du monde d'Evgueni Plushenko lors du programme court des championnats du monde de patinage artistique, qui se tiennent du 25 avril au 1er mai prochain à Moscou, Florent Amodio, 5e, conserve ses chances de médaille. Ce sera en revanche plus compliqué pour Brian Joubert, décevant 9e.

Alors que Patrick Chan, médaillé d'argent en 2010, a battu le record du monde d'Evgueni Plushenko lors du programme court des championnats du monde de patinage artistique, qui se tiennent du 25 avril au 1er mai prochain à Moscou, Florent Amodio, 5e, conserve ses chances de médaille. Ce sera en revanche plus compliqué pour Brian Joubert, décevant 9e. La mission est périlleuse. Perturbés dans leur préparation après le report des championnats du monde de patinage, initialement programmés à Tokyo le mois dernier et finalement disputés à Moscou (du 25 avril au 1er mai) en raison du violent séisme qui a secoué le Japon, Florent Amodio et Brian Joubert rêvaient d'un nouveau doublé après avoir décroché respectivement l'or et l'argent lors du dernier Euro, à Berne en janvier. Si le titre est plus que compromis, puisque Patrick Chan, meilleur performeur mondial de l'année aux championnats du Canada (88,78 points), a réalisé mercredi un total de 93,02 points lors du programme court, battant au passage le record du monde du Russe Evgueni Plushenko (91,3 pts) établi en janvier 2010, deux places restent à prendre sur le podium. Les chances de Florent Amodio, nouvelle pépite du patinage français, restent intactes avant le programme libre prévu jeudi, le Cergy-Pontain ayant enregistré un total de 77,64 points lors de l'épreuve courte, s'approchant à nouveau de son record personnel (78,11 pts). En revanche, Brian Joubert, toujours handicapé par des douleurs récurrentes au genou, a éprouvé quelques difficultés comme en témoigne sa note technique (34,37 pts), bien en deçà de ses capacités. Les favoris au rendez-vous "J'étais très nerveux mais je ne suis pas spécialement surpris, a d'ailleurs concédé le sextuple médaillé mondial après l'épreuve. J'ai attaqué ce programme court en étant très crispé. Je ne suis pas au top." Avec seulement 71,29 points au compteur, le Poitevin, couronné en 2007, voit la breloque s'éloigner et pourrait terminer la compétition sans honneur pour la première fois depuis 2006. Le Japonais Nobunari Oda (81,81 pts), champion du monde junior 2005, et son compatriote Daisuke Takahashi (80,25 pts), titré lors de l'édition précédente des Mondiaux, se sont emparés des deuxième et troisième places, tandis que le jeune phénomène russe Arthur Gachinski (78,34 pts), 5e des derniers championnats d'Europe, reste en embuscade. Après une 19e place décevante lors des Jeux olympiques de Vancouver et un forfait inattendu pour les championnats du monde de Turin, Tomas Verner (75,94 pts) semble lui avoir retrouvé ses vertus. Après avoir raflé le bronze à l'Euro, le Tchèque, sextuple champion national, espère poursuivre sa remontée vers les sommets. Son compatriote Michael Brezina, auteur d'une belle présentation, compte pour sa part 77,5 points. Si le titre semble promis à Chan, pas moins de sept patineurs restent donc en course pour monter sur le podium.