Ammann dans l'Histoire

  • A
  • A
Ammann dans l'Histoire
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - Sacré sur petit et grand tremplin, le sauteur à ski est entré dans la légende.

JO 2010 - Sacré sur petit et grand tremplin, le sauteur à ski est entré dans la légende. Simon Ammann avait déjà marqué les Jeux Olympiques d'hiver 2010 en devenant le premier athlète titré, samedi dernier, à l'occasion du concours de saut à skis sur petit tremplin. Une semaine après son premier sacre olympique dans la station de Whistler Creek, le Suisse a définitivement laissé son empreinte sur ces Jeux en décrochant l'or lors de l'épreuve sur grand tremplin, samedi. Une performance historique qui fait entrer le jeune Helvète de 28 ans dans la légende de son sport en devenant le premier sauteur à ski à avoir remporté quatre titres olympiques après ses deux médailles d'or décrochées à Salt Lake City en 2002. Jusque là, seul le Finlandais Matti Nykänen et ses trois titres individuels (plus un par équipe), figurait en bonne place dans les annales. Emmanuel Chedal termine 13e Auteur des meilleurs sauts lors des deux manches du concours (144 m et 138 m), le Suisse, un temps inquiété suite à une plainte déposée par l'équipe autrichienne au sujet de son système de fixation*, devance au final le Polonais Adam Malysz et l'Autrichien Gregor Schlierenzauer avec un total de 283,6 points. "J'étais tellement nerveux là-haut. C'était stressant. Mais j'ai eu cette force magique pour sauter loin ici et c'est incroyable", a confié Ammann, laissant explosé sa joie devant la presse. Une belle récompense pour le leader actuel de la Coupe du monde qui avait connu une sacrée désillusion lors des Jeux de Turin en 2006 (15e sur grand tremplin et 38e sur petit). Côté français, Emmanuel Chedal s'est hissé au 13e rang malgré un premier saut mal engagé mesuré à seulement à 99 m. Le deuxième essai du sauteur tricolore se révèlera nettement plus efficace avec 131 m, soit la septième marque de la manche finale. Vincent Descombes Sevoie a quant à lui signé l'une des meilleures performances de sa carrière en s'emparant de la 21e place devant David Lazzaroni 34e. *La Fédération internationale de ski (FIS) a jugé le matériel du Suisse conforme au règlement.