Alonso plus fort que Vettel

  • A
  • A
Alonso plus fort que Vettel
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Le pilote Ferrari a décroché la pole position du Grand Prix de Singapour.

F1 - Le pilote Ferrari a décroché la pole position du Grand Prix de Singapour. On attendait les Red Bull de Vettel ou encore de Webber mais c'est Fernando Alonso qui a surgi de la nuit pour s'emparer de la pole position du Grand Prix de Singapour. Un véritable exploit tant la RB6 avait brillé sur le circuit de Marina Bay, escaladant les vibreurs avec une vraie facilité pour signer les meilleurs temps des trois séances d'essais libres. D'entrée, pourtant, on a pu se rendre compte de la vélocité de Fernando Alonso auteur du meilleur temps du week-end jusque-là avec un 1'46''541. Le duel avec Vettel, seul autre pilote sous les 1'47'', était ainsi lancé. Dans le clan Ferrari, cette Q1 aura néanmoins été mi-figue, mi-raisin en raison de l'abandon de Felipe Massa, bloqué en piste ce qui a contraint les commissaires de course à sortir le drapeau rouge. Ils se contenteront toutefois de la fin de l'histoire... Car la suite sera une nouvelle bagarre de toute beauté. Jugez plutôt : Vettel sort en pneus durs et signe un 1'46''485, Hamilton vient placer sa McLaren dans la lutte avec un 1'46''042 (en pneus tendres). Alonso n'est pas en reste, après avoir signalé à son équipe un problème de cartographie moteur, il effectue un passage dans stand et s'en va signer un 1'45''809. Webber loin derrière Premier sous les 1'46'', le taureau des Asturies ne reste cependant pas seul puisque Sebastian Vettel met un point d'honneur à finir en haut de la feuille des temps de Q2 : 1'45''561. Il restait encore le plus dur : finaliser en Q3. Comme lors du Grand Prix d'Italie, Fernando Alonso prend place en pole provisoire à l'issue du premier assaut avec une marque de 1'45''390. Vettel, lui, se manque complètement dans le dernier secteur et ne pointe qu’au 7e rang provisoire. Hamilton est alors calé en seconde position juste devant Webber. Tout va évidemment évoluer de nouveau avec un dernier assaut général. Alonso et Vettel se battent alors à coups de millièmes, les deux sont en avance après les deux premiers secteurs, tout se joue donc dans les derniers mètres. Vettel échoue cependant sur le temps de la pole provisoire avec un 1'45''457 qui lui permet néanmoins de remonter jusqu'à la première de la grille de départ. Derrière, Hamilton est donc troisième mais ne partage pas la deuxième ligne avec Mark Webber mais bien avec Jenson Button qui déloge l'Australien sous le drapeau à damiers ! Si l'on retrouve bien les cinq pilotes encore en lice pour le titre de champion du monde aux cinq premières places, Webber, leader du classement, est pour l'heure le moins bien loti.