Alonso contre une limitation à 110 km/h

  • A
  • A
Alonso contre une limitation à 110 km/h
@ MAXPPP
Partagez sur :

F1 – L’Espagnol s'est exprimé contre la baisse de la vitesse maximum sur les autoroutes.

"A 110 km/h, c'est quand même difficile de rester éveillé." C'est ce que pense Fernando Alonso. Le pilote Ferrari a réagi ainsi à la décision de baisser la vitesse maximum sur les autoroutes espagnoles de 10 km/h, de 120 à 110 km/h.

Le gouvernement Zapatero a justifié cette décision par l'obtention d'"économies de carburant". "Je ne soutiens pas cette décision. Pour réduire la consommation de carburant, il y a d'autres solutions", a expliqué le double champion du monde (2005 et 2006), qui, sur les circuits de F1, a l’habitude de rouler à 300 km/h…

Le gouvernement répond à Alonso

Le ministre de l'Intérieur espagnol a rebondi sur les déclarations d'Alonso, mardi. "Sur les autoroutes aux Etats-Unis, on va au maximum à 110 km/h et jamais je n'y ai vu des gens dormir au volant, pas plus qu'en Suède, en Norvège, en Russie, en Angleterre ou en Irlande", a expliqué Alfredo Perez Rubalcaba.

Cette décision gouvernementale s'inscrit dans un plan de mesures d'économies d'énergie face à la flambée des cours du pétrole, liée notamment à la situation insurrectionnelle en Libye. A partir du 7 mars, en plus de la baisse de la vitesse maximum autorisée sur les autoroutes, le prix des billets de train pour les courtes distances diminuera de 5% et la proportion des biocarburants dans l'essence distribuée sera portée de 5,8% à 7%.