Allemagne-Argentine, duel au sommet

  • A
  • A
Allemagne-Argentine, duel au sommet
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Le choc entre l'Allemagne et l'Argentine en quarts promet des étincelles.

CM 2010 - Le choc entre l'Allemagne et l'Argentine en quarts promet des étincelles. Une revanche qui promet des étincelles. Malgré la volonté de Joachim Löw de calmer le jeu, les propos de Schweinsteiger et Lahm ont fait mouche au sein d'une sélection argentine qui n'avait déjà qu'une idée en tête : se venger de la défaite concédée aux tirs au but en 2006 en quart de finale du Mondial face à cette même formation allemande. Alors entendre qu'ils manquent de respect, qu'ils sont provocateurs et mauvais perdants n'a sans doute pas atténué leur motivation ! Loin de là. La première réponse signée Maradona n'a guère tardé : "C'est quoi ton problème, Schweinsteiger, tu es nerveux ?" Le sélectionneur argentin a ensuite refusé d'en rajouter lors de la conférence de presse d'avant-match, glissant tout de même: "On respecte tout le monde mais on n'a peur de personne." Un propos finalement dans le ton de son vis-à-vis Joachim Löw qui avait tempéré les propos de ses joueurs en apportant une version édulcorée mais claire: "Les Argentins sont passionnés, ils ont un fort tempérament, ça fait partie de leur mentalité, ils se sentent forts et ils le sont. En mars, on a perdu contre eux, ils sont parfois à limite dans les duels, c'est une de leurs forces." Au-delà de ces joutes verbales, cette rencontre promet d'être un subtil mélange entre de gros duels physiques et des attaques de toute beauté. L'Argentine a déjà frappé dix fois dans cette compétition et possède un arsenal offensif explosif avec en leader un Messi qui n'a certes toujours pas marqué le moindre but mais qui a participé à la plupart des buts des Albiceleste, Higuain et Tevez ayant eu pour mission de finir le travail. Quand on sait que sur le banc figurent des éléments du calibre d'Agüero ou encore Milito, il y a de quoi frissonner de joie ou de peur, c'est selon. 100e sélection pour Klose Les hommes de Maradona pourront de surcroît se souvenir de la rencontre amicale disputée à Berlin en mars dernier et remportée grâce à un but d'Higuain (1-0). "J'espère que nous referons ce que nous avons fait dans ce match parce que l'Allemagne ne nous avait pas posé de problèmes. Nous essaierons de les priver de ballon", glisse un Demichelis particulièrement bien placé pour parler de ses adversaires puisqu'il évolue en Bundesliga. Il ne s'est d'ailleurs pas gêné pour glisser des conseils au staff et à ses coéquipiers. Tout est toujours bon à prendre dans une rencontre de ce niveau. Cela ne risque cependant pas d'ébranler une formation allemande sûre d'elle et largement confortée dans ses choix après le succès acquis contre l'Angleterre 4 buts à 1 en huitièmes de finale. La Mannschaft se délecte à l'avance de ce nouveau duel au sommet contre les Argentins. Et concernant la rencontre amicale de mars dernier, Joachim Löw l'écarte d'un revers de main: "cette fois, tout sera différent, il y a une place en demi-finale de la Coupe du monde en jeu et on sera très concentré, on va lutter pour chaque centimètre." Il faut dire qu'avec Mezut Ozil aux commandes, Bastian Schweinsteiger, ou encore le duo Lukas Podolski-Miroslav Klose jamais aussi forts que sous le maillots de la Mannschaft, l'Allemagne a effectivement du répondant. Klose va d'ailleurs fêter sa 100e cape et avec les 2 buts inscrits en Afrique du Sud, il a rejoint Pelé, avec 12 buts, au pied du podium des buteurs dans une phase finale de Coupe du monde. Avec Ronaldo (15), Müller (14) et Fontaine (13) devant lui, il eut entrer dans l'histoire.