Alexis, la nouvelle pépite du Barça

  • A
  • A
Alexis, la nouvelle pépite du Barça
Partagez sur :

Débarqué cet été en provenance de l'Udinese, Alexis Sanchez a débuté sa carrière sous le maillot barcelonais dimanche dernier sur la pelouse du Real Madrid (2-2), à l'occasion du match aller de la Supercoupe d'Espagne. L'international chilien a su répondre présent et espère bien être encore de la partie mercredi soir pour le match retour au Camp Nou, afin de convaincre son entraîneur Pep Guardiola de faire de lui un titulaire.

Débarqué cet été en provenance de l'Udinese, Alexis Sanchez a débuté sa carrière sous le maillot barcelonais dimanche dernier sur la pelouse du Real Madrid (2-2), à l'occasion du match aller de la Supercoupe d'Espagne. L'international chilien a su répondre présent et espère bien être encore de la partie mercredi soir pour le match retour au Camp Nou, afin de convaincre son entraîneur Pep Guardiola de faire de lui un titulaire. Son arrivée à Barcelone cet été a en partie été éclipsée par le feuilleton Cesc Fabregas, qui a finalement rejoint le club catalan dimanche dernier après de longues semaines de tractations avec Arsenal, mais Alexis Sanchez ne va sûrement pas tarder à faire parler de lui sous le maillot blaugrana. Révélé lors de la Coupe du monde 2010 avec le Chili, le jeune Sud-Américain, 22 ans, a réalisé une excellente saison 2010-2011 sous les couleurs de l'Udinese. Pour sa troisième saison dans les rangs du club du Frioul, l'ancien joueur de Colo Colo et River Plate a adressé six passes décisives et inscrit douze buts en 31 matches de championnat, dont un quadruplé retentissant face à Palerme en février (7-0). Des statistiques qui lui ont valu d'être élu meilleur joueur de la saison en Serie A et qui ont convaincu le Barça de débourser 26 millions d'euros (37,5 millions en comptant les bonus) pour l'attirer dans ses filets. Encore un peu court physiquement Eliminé cet été en quarts de finale de la Copa America avec le Chili, face au Venezuela (1-2), Alexis Sanchez a repris tardivement avec le Barça, mais il a déjà eu le temps de donner un petit aperçu de ses qualités de percussion et de dribbleur. Auteur d'une entrée décisive face aux Bleus mercredi dernier à la Mosson avec sa sélection (1-1), en offrant la passe décisive de l'égalisation à Nicolas Cordova (76e) après avoir slalomé dans la défense tricolore, le Chilien a su aussi répondre présent dimanche lors du match aller de la Supercoupe d'Espagne à Santiago-Bernabeu (2-2). Titulaire sur le flanc gauche de l'attaque au côté de Messi et David Villa, ce dernier n'a certes pas marqué, contrairement à ses deux nouveaux compères de l'attaque, et est apparu un peu court physiquement, mais s'est livré à un beau duel avec le véloce Marcelo. "Ce fut un jour très spécial pour moi, ma famille et le Chili. Nous devons désormais bien jouer à la maison pour obtenir ce trophée", a-t-il confié à l'issue de la rencontre. A lui de prouver à son entraîneur Pep Guardiola qu'il peut s'imposer comme un titulaire en puissance au sein du onze de départ du champion d'Europe en titre.