Albicy: "Aller voir ailleurs"

  • A
  • A
Albicy: "Aller voir ailleurs"
Partagez sur :

Andrew Albicy ne rejoindra pas le contingent de basketteurs tricolores outre-Atlantique dès cet été, puisqu'il a décidé de retirer son nom de la prochaine draft NBA. Avant de retenter sa chance l'an prochain, le désormais ex-meneur de jeu du Paris-Levallois veut franchir un palier dans un club européen, et rêve d'Espagne et de Barcelone. "J'ai besoin de responsabilités", clame celui qui a été retenu dans la liste des quatre réservistes pour le prochain Euro.

Andrew Albicy ne rejoindra pas le contingent de basketteurs tricolores outre-Atlantique dès cet été, puisqu'il a décidé de retirer son nom de la prochaine draft NBA. Avant de retenter sa chance l'an prochain, le désormais ex-meneur de jeu du Paris-Levallois veut franchir un palier dans un club européen, et rêve d'Espagne et de Barcelone. "J'ai besoin de responsabilités", clame celui qui a été retenu dans la liste des quatre réservistes pour le prochain Euro. Andrew, pourquoi avoir renoncé à la prochaine draft ? En fait je n'étais pas sûr à 100% d'être drafté. Parce que même si les work-outs (notamment avec les Wizards ou les Pistons, ndlr) se sont bien passés, je pense que Trévise (où certains des meilleurs jeunes joueurs européens étaient réunis durant trois jours, ndlr) a été le camp de trop. J'étais fatigué, je n'avais plus de jambes et ça s'est ressenti, je n'ai pas pu m'exprimer comme je le voulais. Après, les scouts me connaissent et ne se sont pas fixés que sur ça mais c'est sûr que ça aurait aidé de faire un bon camp, j'aurais pu être pris au 2e tour. J'ai donc préféré me retirer et attendre l'année prochaine car j'ai encore une année d'éligibilité. La NBA reste donc un objectif prioritaire à vos yeux ? Oui, bien sûr ! C'est mon rêve, depuis toujours. L'an dernier c'était un peu trop tôt et maintenant il me reste une année pour le réaliser. Je vais tout faire pour y arriver. Les coaches que j'ai pu voir lors des work-outs m'ont dit que j'avais le niveau pour être en NBA. Ça fait plaisir ! Donc je ne vois pas pourquoi je n'essaierais pas d'y aller. Maintenant, j'ai besoin de temps de jeu et de responsabilités pour montrer que je peux jouer à ce niveau-là. Vous n'êtes désormais plus sous contrat avec le Paris-Levallois, où évoluerez-vous la saison prochaine ? Je ne sais pas encore. Mais je suis en contact avec plusieurs clubs en France et à l'étranger. J'ai envie de jouer à un haut niveau et je pense que ça serait bien pour moi de le faire dans un club qui joue l'Euroligue. "La dream team française !" On a évoqué des intérêts de Cholet, Nancy... Oui mais honnêtement, quitte à choisir je préférerais partir à l'étranger. J'ai toujours voulu jouer en Espagne, où il y a le meilleur basket pour moi. Et Barcelone est un club qui me fait rêver... Je pense que ça me ferait du bien d'aller voir ailleurs. Ça va aussi me toucher de quitter Paris, de sortir de ce cocon où j'ai toujours vécu et de ne plus être l'enfant du club. Mais ça va me permettre de prendre en maturité. Vous avez été retenu par Vincent Collet dans une liste de quatre remplaçants (avec Causeur, Lombahe-Kahudi et Séraphin, ndlr) pour l'Euro lituanien. Qu'avez-vous ressenti en l'apprenant ? Vincent m'avait déjà averti avant Trévise, mais c'est quand même une petite déception. Après, je vais partir comme si j'étais dans l'équipe. Je vais me donner à fond. C'est sûr que je serais forcément un peu triste si je pars au bout des deux semaines, mais c'est comme ça. Il faut l'accepter. L'an dernier, je ne devais pas être là et au final c'était vraiment un bonus et une expérience de "malade" (sic). Maintenant, je n'espère pas qu'il y ait un blessé ou quoi comme l'année dernière avec Rodrigue (Beaubois, ndlr) mais si c'est le cas je saurai saisir ma chance et je donnerai tout ce que j'ai pour l'équipe de France. Quelle peut-être l'ambition de cette équipe selon vous ? Obtenir un billet pour les Jeux Olympiques de Londres ? C'est la dream team française ! On ne peut pas avoir une meilleure équipe sur le papier. Après, on va voir ce que ça va donner sur le terrain. Mais ils ont réussi à ramener tout le monde et je pense que ce sera vraiment une très, très belle équipe. Tout le monde est très motivé pour réussir à se qualifier pour les Jeux et je pense que ça va le faire.