Al-Jazira sport, le nouveau Canal+ ?

  • A
  • A
Al-Jazira sport, le nouveau Canal+ ?
@ REUTERS
Partagez sur :

MEDIAS - La chaîne qatarie place ses pions sur le marché des droits sportifs en France.

Al-Jazira, le nouveau Canal + ? La question se pose. La chaîne qatarie vient en effet de décrocher quatre des cinq lots des droits audiovisuels de la Ligue des champions pour la France sur la période 2012-2015, des droits détenus auparavant en majorité par la chaîne cryptée. Derrière ce coup d'éclat, qui assure à la chaîne qatarie 32 soirées de Ligue des champions par saison, il y a le savoir-faire d'un homme : Charles Biétry, directeur de la chaîne et ancien directeur des sports de Canal+, de son origine, en 1984, jusqu'en 1998.

La Ligue des champions et la Ligue 1

"Il y avait cinq packages en jeu. Il faut faire des combinaisons extrêmement subtiles, essayer d'anticiper ce que vont faire les autres, et ça, ça a marché", a expliqué Charles Biétry au micro de Jean-Marc Morandini, mardi, dans le Grand direct des médias, sur Europe 1. "Ça a marché, mais ça ne marchera pas tout le temps. Même si ça a déjà marché sur la Ligue 1."

Car Al-Jazira Sport n'en est effectivement pas à son premier succès. En juin dernier, la chaîne, qui sera payante et distribuée sur câble, satellite ("des discussions sont en cours avec Canal Satellite") et box Internet, a déjà acquis un lot de diffusion pour le championnat de France. A partir de la saison prochaine, la déclinaison française de la chaîne qatarie diffusera deux matches par week-end, le vendredi soir et le dimanche, à 14h00." La chaîne dirigée par Charles Biétry marche ainsi clairement aujourd'hui sur les plates-bandes de Canal+.

"Tuer Canal+, ce serait n'importe quoi"

"Tuer Canal+, ce serait n'importe quoi. Ça a été une période absolument fabuleuse de vingt ans", s'est défendu celui qui forma avec le regretté Thierry Gilardi l'un des plus fameux duos de commentateurs de football. " L'acquisition des droits de la Ligue des champions, ce n'est pas du tout monté contre Canal+. Il reste encore 13 matches à attribuer."

Oui, il reste treize matches. Alors qu'Al-Jazira aura l'exclusivité sur 133 rencontres par saison... Ce dernier lot, qui comprend les principales affiches, devrait se disputer entre Canal+ et TF1, les deux diffuseurs actuels de la compétition. "Notre objectif n'est pas de priver de football ceux qui n'ont pas la possibilité d'acquérir une chaîne payante", a souligné Biétry. Pourtant, TF1, qui enregistre des baisses d'audience sur la Ligue des champions cette saison, pourrait être tentée de faire l'impasse sur la C1, quand ce dernier lot revêt désormais une importance stratégique colossale pour Canal+...

Les droits télé et le PSG

Alors que L'Equipe annonçait un chiffre de 61 millions d'euros par saison pour l'acquisition des droits de la Ligue des champions, Charles Biétry a démenti et indiqué que la somme était inférieure. "Pour la Ligue 1, Canal+ a déboursé 420 millions pour avoir deux matches. Et nous, 90 millions pour en avoir deux également. Donc, ce n'est pas seulement un problème d'argent." Interrogé sur le budget de la chaîne, l'ancien directeur éditorial de L'Equipe TV a indiqué que le budget était bien inférieur à celui dont il disposait à l'époque à Canal+.

"Il y a un budget extrêmement serré. Ce sont des gens très sérieux, les Qataris. Il y a un budget pour faire une chaîne de télé", a souligné Charles Biétry. "Et pour construire une chaîne, il faut tout, un immeuble, une équipe, une autorisation du CSA, des distributeurs...  Et il faut d'abord des programmes. Et, pour le moment, nous sommes dans cette phase d'acquisition des programmes." Et cela pourrait ne pas s'arrêter là. Car la chaîne qatarie a également dans le viseur le prochain championnat d'Europe des nations...

Ces programmes seront diffusés sur une chaîne dont le nom reste à définir. Car ce ne sera pas Al-Jazira Sport France. "C'est un développement international qu'on est en train de mettre en place. Et Al-Jazira Sport ne s'appellera pas comme ça. Elle va avoir un nom qui sera compréhensible aussi bien dans le Morbihan qu'au Vénézuela ou en Afrique du Sud."

Cette chaîne, qui fait déjà beaucoup parler avant même sa naissance, est présidée par Nasser Al-Khelaïfi, l'actuel président du PSG...  Et qui, entre 1991 et 2006, fut à la fois diffuseur du championnat, des Coupes d'Europe et propriétaire du club de la capitale ? Canal+.