Al-Attiyah passe la seconde

  • A
  • A
Al-Attiyah passe la seconde
Partagez sur :

DAKAR - Al-Attiyah, chez les autos, et Despres, chez les motos, se sont imposés lors de la 7e étape du Dakar.

Nasser Al-Attiyah a en effet signé sa deuxième victoire dans le Dakar 2010, vendredi, à l'issue de la 7e étape disputée entre Iquique et Antofagasta au Chili. Despres s'est imposé chez les motos."Je suis évidemment très content d'être le vainqueur de la plus longue étape de ce Dakar. Cela veut dire que le travail a été bien fait. Surtout que j'ai démarré en 4ème position et ce n'est jamais facile." Nasser Al-Attiyah jubile. Le pilote qatari, qui s'est confié à l'issue de l'étape sur le site officiel de la course, vient d'empocher sa deuxième spéciale sur ce Dakar 2010, et ainsi confirmé la mainmise des Volkswagen, bien ancrées aux trois première places du classement avant la journée de repos à Antofagasta. Malgré la deuxième place obtenue vendredi par Peterhansel sur BMW, Sainz, Al-Attiyah et Miller squattent donc encore le podium à l'issue de la plus longue étape de ce deuxième Dakar sud-américain, avec plus de 600 kilomètres de spéciale. Parti en quatrième position, le Qatari a finalement terminé avec près de 3 minutes 30 d'avance sur Peterhansel et 4 minutes 21 sur son coéquipier Sainz, qui ne compte plus que 11 minutes d'avance sur Al-Attiyah. Despres ne perd pas la têteA toi, à moi. Deuxième la veille derrière son grand rival Marc Coma, Cyril Despres a rendu la monnaie de sa pièce au tenant du titre, vendredi au terme de la 7e étape, les deux motards KTM étant séparés de 29 secondes à l'arrivée, alors que David Frétigné (Yamaha) prenait la troisième place, à cinq minutes. Avec ce deuxième succès dans cette édition 2010, Despres s'assoie un peu plus confortablement sur son fauteuil de leader, avec dorénavant 1h06' d'avance sur Coma.Une étape disputée au Chili entre Iquique et Antofagasta au cours de laquelle les deux KTM n'ont pas toujours été dominatrices, la faute à Francisco Lopez Contardo. Sur son Aprilia, le Chilien était passé en tête au CP5 après 355 km de spéciale qui en comptait 600 aujourd'hui, la plus longue étape de l'édition 2010. Lopez Contardo connaîtra ensuite moins de réussite, visiblement des ennuis mécaniques, avant de terminer à près de 49 minutes du vainqueur.