Ajinça, sauveur du HTV ?

  • A
  • A
Ajinça, sauveur du HTV ?
Partagez sur :

Englué à la dernière place du classement de Pro A après un début de saison raté, Hyères-Toulon a enregistré jeudi le renfort d'Alexis Ajinca, dernier "NBAer" français en date à profiter du lock-out pour retrouver les parquets tricolores. Un retour que la formation varoise, battue à cinq reprises en autant de sorties cette saison avant d'accueillir Poitiers, samedi, espère salvateur.

Englué à la dernière place du classement de Pro A après un début de saison raté, Hyères-Toulon a enregistré jeudi le renfort d'Alexis Ajinca, dernier "NBAer" français en date à profiter du lock-out pour retrouver les parquets tricolores. Un retour que la formation varoise, battue à cinq reprises en autant de sorties cette saison avant d'accueillir Poitiers, samedi, espère salvateur. Après Tony Parker, Boris Diaw, Nicolas Batum, Pape Sy, Ronny Turiaf et Ian Mahinmi, la Pro A continue de profiter à plein du lock-out sévissant en NBA. Après l'Asvel, Bordeaux, Nancy, Gravelines et Le Havre, c'est au tour de Hyères-Toulon de bénéficier de la grève patronale qui paralyse la ligue nord-américaine pour rapatrier un basketteur tricolore expatrié aux Etats-Unis, Alexis Ajinça. Réduit au rôle de figurant sur les parquets étasuniens où il a porté successivement les tuniques des Charlotte Bobcats, des Dallas Mavericks et des Toronto Raptors, le pivot âgé de 23 ans va désormais devoir occuper les premiers rôles dans un Var qu'il a retrouvé jeudi, trois ans après l'avoir quitté. C'est ce qu'espère en tout cas un HTV en crise, non seulement sur le plan économique, le club présidé par Roland Palacios connaissant d'importants problèmes de trésorerie. Mais également sur le plan sportif, en atteste son statut de lanterne rouge de la Pro A après cinq défaites en autant de sorties dans cet exercice 2011-2012. Un classement délicat combiné à la blessure à la cuisse de Rick Hughes (meilleur marqueur du championnat en titre éloigné des parquets pour une durée de six semaines) qu'Ajinça remplace en qualité de joker médical, en plus de celle Damir Krupalija, out pour dix jours, la faute à une élongation. Les attentes entourant l'arrivée d'Ajinça sont importantes et parfaitement traduites par le coach Alain Weisz, interrogé sur le site officiel du HTV. "Il arrive en ayant pour nous beaucoup d'importance car il s'agit de remplacer un joueur majeur. Ici, on le connaît. Il va nous apporter des choses très différentes de celles que Rick Hughes peut apporter. Ce n'est pas du tout le même scoreur. Par contre, il peut nous apporter sa taille, son physique, sa combativité et puis la défense qui nous manque depuis le début, assure le technicien. Il ne faut pas escompter des miracles, ce n'est pas un joueur miracle mais il va nous apporter et dans la position où on est, c'est une chance d'avoir pu trouver Alexis Ajinça pour venir nous renforcer. Ce n'est pas Tony Parker, ce n'est pas Batum, il ne faut pas faire de l'escalade par rapport à ça mais en tout cas, pour nous, c'est une chance de l'avoir." Charge à Ajinça de ne pas décevoir, lui qui sera à l'oeuvre dès samedi pour la réception de Poitiers.