Ajaccio rate le coche

  • A
  • A
Ajaccio rate le coche
Partagez sur :

L'AC Ajaccio, en cas de succès face à Laval, avait l'occasion de s'emparer provisoirement de la tête du championnat, en attendant le match du leader manceau. Occasion manquée, puisque le club corse a été tenu en échec (1-1) par Laval à domicile. Tours, vainqueur (1-0) face à Vannes, et Sedan face à Nîmes (1-0), n'ont en revanche pas laissé passer leur chance de recoller au podium. En bas de tableau, Grenoble se relance face à Nantes (2-0).

L'AC Ajaccio, en cas de succès face à Laval, avait l'occasion de s'emparer provisoirement de la tête du championnat, en attendant le match du leader manceau. Occasion manquée, puisque le club corse a été tenu en échec (1-1) par Laval à domicile. Tours, vainqueur (1-0) face à Vannes, et Sedan face à Nîmes (1-0), n'ont en revanche pas laissé passer leur chance de recoller au podium. En bas de tableau, Grenoble se relance face à Nantes (2-0). "Le plus dur est à venir". Lors d'une interview accordée à notre site, Richard Socrier, meilleur buteur d'Ajaccio, ne pensait certainement pas si bien dire. Évoluant à domicile, dans un stade François-Coty bien plus fourni qu'à l'accoutumée (près de 5000 personnes, contre 3000 habituellement), face à Laval incapable de s'imposer hors de ses bases depuis le début de la saison, Ajaccio voyait le tapis rouge de leader se déployer sous ses pieds. Encore fallait-il pour cela prendre les trois points... Mais Arnaud Balijon, le gardien lavallois, ne l'entendait pas de cette oreille. Auteur d'un match superbe, il aura longtemps éteint les offensives ajacciennes, permettant même à sa formation de créer la sensation un quart d'heure durant, puisque Ludovic Genest a ouvert le score pour les Tangos (56e). Mais si l'ACA reste sur une série de quatre matches sans défaite (3 victoires, 1 nul), ce n'est pas pour rien, et cette ouverture du score ne fait que relancer les velléités offensives corses, récompensées par un penalty transformé par Richard Socrier, auteur de son dixième but de la saison (1-1, 69e). Laval ne ferme pas le jeu pour autant, se crée une occasion en contre, mais c'est bien Arnaud Balijon qui sortira grandi de ce match, repoussant jusqu'au bout les tentatives ajacciennes. L'ACA doit donc se contenter du partage des points, revenant ainsi à hauteur du Mans, qui compte toutefois un match en moins. En haut de tableau, les grands bénéficiaires de cette 26e journée se nomment donc Tours et Sedan. Dominateur, le Tours FC s'est pourtant fait peur face à une valeureuse, et malheureuse, équipe de Vannes. Après l'ouverture du score de Song (26e) en faveur des Tourangeaux, Vannes ne lâche pas, et se voit récompensé de ses efforts par un penalty... arrêté par Sopalski face à Mézague. Le coup est trop rude pour le VOC, qui s'incline finalement 2-0 sur un deuxième but signé Blayac. Sedan, pour sa part, a connu moins de difficultés pour glaner les trois points, s'imposant tranquillement (1-0) face à Nîmes grâce à Nicolas Fauvergue. Grenoble enfonce Nantes En bas de tableau, cette 26e journée pourrait faire date. Car si elle ne redistribue pas complètement les cartes, elle permet tout de même de regarder le dernier wagon d'un oeil nouveau. Et d'y inclure, peut-être, un nouveau membre, en la personne du FC Nantes. Car jamais, sur la pelouse de Grenoble, pourtant lanterne rouge, les Canaris n'auront semblé conscients qu'ils jouaient un match important pour leur avenir. Un avenir encore assombri par ce non-match, conclu sur défaite 0-2 plus que logique au Stade des Alpes, où le jeune Jonathan Tinhan s'est offert le premier doublé de sa carrière. Le match face à Ajaccio la semaine prochaine ressemble déjà à un match couperet. Châteauroux, pour sa part, s'est offert un grand bol d'air pur, grâce à un but de Jérôme Lafourcade en toute fin de match (1-0) face à Troyes, qui pourra s'en vouloir. De même que Reims, qui tenait longtemps sa victoire face à Metz dans un duel de mal classés, finalement conclu sur un résultat nul (2-2). Clermont, enfin, opère un grand bond en avant, se replaçant à la huitième place du classement à la faveur de son succès (2-0) face à Istres.