Aït-Fana, le nouveau Karim

  • A
  • A
Aït-Fana, le nouveau Karim
@ Reuters
Partagez sur :

L1 - Après Benzema, la L1 se découvre un autre Karim pétri de talent : Aït-Fana.

L1 - Après Benzema, la L1 se découvre un autre Karim pétri de talent : Aït-Fana. Une couverture de France Football, un but "à la Messi" contre l'OM, une invitation sur le plateau du Canal Football Club, dimanche, le jeune milieu de terrain montpelliérain Karim Aït-Fana a vécu un tourbillon médiatique et sportif ce week-end. Pour autant, le jeune international Espoirs, qui fêtera ses 21 ans à la fin du mois, ne se départit pas d'un certain pragmatisme qu'il semble avoir emprunté à son coach, René Girard. "On voulait faire un gros match contre Marseille, on a répondu présent, a-t-il souligné dans Europe 1 Foot. On nous disait qu'on gagnait contre les équipes de deuxième partie de tableau, c'est la preuve aussi qu'on peut faire des gros matches contres les grosses équipes." "Flatteur d'être comparé à Ribéry" Alors que son club s'affirme journée après journée comme un candidat crédible à la Ligue des champions voire un adversaire potentiel de Bordeaux pour le titre, Aït-Fana prouve qu'il manie aussi bien le ballon que les banalités. "Bordeaux va être champion, déclare-t-il. Nous, on s'occupe de notre Championnat et on prend les matches les uns après les autres." "J'ai beaucoup de progrès à faire" : Ce que prend Aït-Fana les uns après les autres, c'est également les compliments. Jean-François Domergue, le responsable de la formation à Montpellier, ne tarit pas d'éloge sur Aït-Fana qu'il compare à Franck Ribéry. "C'est flatteur d'être comparé à Ribéry par M. Domergue. Mes qualités, c'est ma vitesse et les dribbles mais je suis encore jeune et j'ai encore beaucoup de progrès à faire." "Loulou" Nicollin doit espérer qu'il en fasse un maximum du côté de l'Hérault...