Agüero, Citizen "Kun"

  • A
  • A
Agüero, Citizen "Kun"
Partagez sur :

Recruté à prix d'or par Manchester City cet été (45 millions d'euros), Sergio Agüero affole déjà les compteurs sous ses nouvelles couleurs, auteur de huit buts en cinq matches de Premier League. Le "Kun" sera à nouveau titulaire samedi contre Everton, alors qu'il est déjà annoncé de retour à Madrid, mais au Real ! Pas de quoi perturber le gendre de Maradona...

Recruté à prix d'or par Manchester City cet été (45 millions d'euros), Sergio Agüero affole déjà les compteurs sous ses nouvelles couleurs, auteur de huit buts en cinq matches de Premier League. Le "Kun" sera à nouveau titulaire samedi contre Everton, alors qu'il est déjà annoncé de retour à Madrid, mais au Real ! Pas de quoi perturber le gendre de Maradona... Aujourd'hui, l'un des meilleurs moyens de mesurer la notoriété d'un sportif de haut niveau consiste à dénombrer sur son compte twitter le nombre de personnes qui le suivent (ou followers). Et à ce petit jeu-là, Sergio Agüero ne fait pas partie des plus mal lotis puisqu'il vient tout juste de dépasser la barre symbolique du million d'aficionados. Son transfert estival dans le club le plus riche du monde, évalué à 45 millions d'euros, n'est probablement pas étranger à cet intérêt grandissant pour le gendre de Diego Maradona, qui a parfaitement négocié ses débuts en Premier League. Avec huit buts en cinq matches et une place de deuxième meilleur réalisateur, celui qui était déjà star à l'Atletico Madrid a découvert avec appétit ce nouveau championnat. "Il n'y a pas besoin de savoir parler anglais pour marquer des buts", lui a écrit Gaël Clichy sur le ballon du match de Manchester City-Wigan (3-0), où l'Argentin s'était illustré en inscrivant un triplé. Car s'il ne maîtrise pas encore la langue de Shakespeare, le numéro 16 des Citizens semble s'être parfaitement acclimaté au football et à la vie britannique. Et contrairement à son coéquipier Carlos Tevez, le "Kun" (son surnom, en référence à... un dessin animé) a débarqué avec toute sa petite famille dans le Nord-Ouest de l'Angleterre, ce qui n'a pas dû nuire à son adaptation. Selon son illustre beau-père qui n'est autre que Maradona, le garçon de 23 ans aurait d'ailleurs fait le meilleur choix possible en quittant cet été l'Atletico pour City, même s'il aurait d'abord conseillé à un autre club de l'engager. "J'ai conseillé au Real de recruter Aguero, a confirmé "El Diez" à talkSPORT. J'ai dit à Mourinho qu'il était très bon et qu'il conviendrait à leur style ainsi qu'à leurs ambitions. Avec lui, ils auraient été beaucoup plus compétitifs et ils se seraient rapprochés du Barça. Je pense donc vraiment qu'ils ont laissé passer leur chance..." Nasri sous le charme Et si des rumeurs font état d'un possible accord pour qu'il découvre l'autre club madrilène dès l'été prochain, Roberto Mancini a tenu à y tordre le cou. "Je ne pense pas que cela arrivera, car il vient juste de signer un contrat de cinq ans", a tonné l'entraîneur italien. L'intéressé se refuse quant à lui d'évoquer le sujet, mais se montre en revanche plus prolixe quant à ses ambitions avec sa nouvelle équipe, qu'il est venu "aider à se développer et à remporter des titres. Et je ne m'attendais pas à ce que nous soyons compétitifs aussi rapidement." Une compétitivité qui malgré des débuts mitigés en Ligue des champions face à Naples (1-1), ne se dément pas en Premier League avec une deuxième place juste derrière l'intouchable voisin de United. La réception d'Everton, samedi midi, sera l'occasion de le prouver à nouveau pour ce petit format (1m73), qui aura encore à coeur de développer sa relation technique avec les Edin Dzeko, David Silva et autres Samir Nasri. D'ailleurs, ce dernier lui a aussi laissé un message après son hat-trick face aux Latics: "J'espère que c'est le début d'une longue série." Il n'est visiblement pas le seul...