Agnel, un record pour consolation

  • A
  • A
Agnel, un record pour consolation
@ Maxppp
Partagez sur :

NATATION - Le Niçois a signé un nouveau record de France mais raté les minima en séries.

NATATION - Le Niçois a signé un nouveau record de France mais raté les minima en séries. Yannick Agnel a un talent hors norme, tous les observateurs s'accordent sur ce point. A seulement 17 ans, le Niçois est promis à un bel avenir dans les bassins du monde entier. Et il a réalisé ce samedi la première grosse performance de sa jeune carrière en signant un nouveau record de France du 200 mètres nage libre lors des Championnats nationaux à Saint-Raphaël. En bouclant la distance en 1'46"35, Agnel éclipse Amaury Leveaux, précédent détenteur de la meilleure marque française, relégué à 19 centièmes. Ce chrono, établi en demi-finales, efface la déception d'avoir manqué les minima lors des séries, ce qui lui ferme les portes des Championnats d'Europe de Budapest l'été prochain. "C'est un garçon plein de paradoxe, a résumé son entraîneur Fabrice Pellerin, devant la caméra d'Eurosport. Ce soir, c'est adulte, alors que ce matin, c'était un enfant." Preuve qu'Agnel doit encore se canaliser, trouver la bonne formule entre récupération et performance pure. Sa réaction en demi-finales, quelques heures seulement après avoir échoué de 12 centièmes en séries (il fait 1'49"35 alors que les minima étaient fixées à 1'49"23), envoie une première indication sur son mental. "Yannick n'a eu besoin de personne pour réagir et adopter un comportement de haut niveau. C'était moyen ce matin, mais la réaction est radicale ce soir. Cela va nous servir", a expliqué Fabrice Pellerin. Agnel: "Il y a la finale demain, je vais me préparer au mieux" Et l'intéressé, qu'en pense-t-il ? Avec le calme qui le caractérise, le Niçois avait déjà la tête à la finale. "Je ne sais pas ce qui s'est passé ce matin, je n'ai pas été capable de faire les minima, je pensais pourtant être dans le bon rythme. C'est le jeu, j'ai donné pas mal ce soir pour évacuer toute la frustration. J'ai battu le record de France c'est génial, je suis très heureux mais il y a la finale demain, je vais me préparer au mieux", a-t-il lâché en compétiteur déjà aguerri. Sa performance n'a en tout cas laissé personne indifférent au bord du bassin. A l'image de Camille Muffat, toujours en course avec Coralie Balmy pour Budapest sur 200 mètres nage libre: "Il est jeune, mais il était revanchard. Nager en 1'46 c'est déjà énorme." Par ailleurs, Aurore Mongel a parfaitement rempli les critères de qualification pour les Championnats d'Europe de Budapest. La nageuse de Mulhouse, qui avait réalisé les minima en séries et en demies, a pris la deuxième place de la finale du 100 mètres papillon à Saint-Raphaël en 59"20. Benjamin Stasiulis et Eric Ress ont rempli deux critères sur trois. Les deux nageurs ont réalisé les minima en séries et en demi-finales du 200 mètres dos, à Saint-Raphaël. Dernière condition: terminer parmi les quatre premiers en finale dimanche.