Agbegnenou, un talent surprise

  • A
  • A
Agbegnenou, un talent surprise
Partagez sur :

Clarisse Agbegnenou a réussi à s'imposer en tant que leader française dans la catégorie des moins de 63 kg. A l'occasion du tournoi de Paris 2011, la benjamine de la sélection féminine française espère bien profiter de l'événement pour faire étalage de son talent. Victorieuse d'un Grand Chelem à Tokyo en 2010 et championne de France en titre, elle entend profiter de cette occasion pour affirmer son nouveau statut.

Clarisse Agbegnenou a réussi à s'imposer en tant que leader française dans la catégorie des moins de 63 kg. A l'occasion du tournoi de Paris 2011, la benjamine de la sélection féminine française espère bien profiter de l'événement pour faire étalage de son talent. Victorieuse d'un Grand Chelem à Tokyo en 2010 et championne de France en titre, elle entend profiter de cette occasion pour affirmer son nouveau statut.. Qui est Clarisse Agbegnenou ? Pas encore connue du grand public, la jeune espoir du judo français s'est déjà fait un nom dans la catégorie des moins de 63 kg. Championne de France en janvier 2010, la licenciée du JCE Argenteuil a conservé sa couronne, à la surprise générale, en novembre dernier au dépend d'Emane Gevrise. L'histoire ne s'arrête pas là, puisqu'en décembre, elle a montré qu'elle pouvait se confronter aux plus grandes en allant empocher la médaille d'or au Grand Chelem de Tokyo, en s'imposant une nouvelle fois face à sa compatriote, Gevrise Emane. Même si sa saison 2010 est plus que prometteuse, il faut tout de même souligner la grande désillusion des Mondiaux, à Tokyo. Pour sa première compétition internationale parmi les séniors, la Française n'est en effet restée que dix-sept secondes sur les tatamis du tournoi. Une élimination dès le premier tour qui est la seule ombre au tableau de la judokate. La benjamine française se sent bien dans le groupe de l'équipe de France de judo ce qui se ressent dans ses performances. "Je me sens vraiment très bien avec mes coéquipières et coéquipiers. Je suis la plus jeune du groupe et les filles m'ont bien accueillie. Je les considère comme mes mamans", indique-t-elle. Concernant son statut grandissant dans le judo, elle affirme ne pas se mettre de pression supplémentaire. "Je suis plutôt contente de m'affirmer en équipe de France. Ça ne me rajoute aucune pression. Au contraire, ça me permet d'avoir un plus gros bagage et de prouver aux autres filles qu'il faut me prendre au sérieux". "Il faut me prendre au sérieux" La Valdoisienne souhaite confirmer ses performances plus qu'encourageantes dès samedi pour sa deuxième participation au tournoi de Paris. A Bercy, Clarisse Agbegnenou espère se faire connaitre du grand public français, même si elle ne cache pas que cette compétition sera plutôt une bonne occasion de se préparer pour les échéances à venir. "C'est un grand tournoi dans notre pays, où notre famille, nos amis et nos fans viendront nous voir. Il faut vraiment que je montre de quoi je suis capable. Le tournoi de Paris va être une grosse préparation pour les Mondiaux de cet été et ça va me permettre de bien me booster pour la suite de la saison", a-t-elle déclaré. Même si ce week-end sera une répétition générale, elle ne perd pas pour autant sa soif de victoire. "J'espère être dans le même état d'esprit qu'au Grand Chelem de Tokyo. J'ai vraiment fait une bonne compétition, il faut donc que je garde le même mental pour le tournoi de Paris, car j'espère le gagner", a-t-elle ajouté. A seulement 18 ans, la double championne de France a déjà l'étoffe d'une grande. Comme elle le dit si bien, elle "commence à être une adversaire redoutable" et compte bien le montrer samedi à Bercy...