Affaire Contador: Les réactions

  • A
  • A
Affaire Contador: Les réactions
Partagez sur :

Voici quelques réactions après l'annonce, merdredi, du contrôle "anormal" d'Alberto Contador lors du dernier Tour de France.

Voici quelques réactions après l'annonce, merdredi, du contrôle "anormal" d'Alberto Contador lors du dernier Tour de France: Sylvain Chavanel, coureur français, sur RMC: "C'est toujours surprenant. C'est quand même le vainqueur du Tour de France. Cela va faire du mal au vélo. On n'avait pas forcément besoin de ça. Il tombe. Les grands champions tombent... C'est comme ça. C'est toujours désolant de voir ça, mais c'est bien qu'on arrive à trouver des choses. Les taux sont peut-être très bas, mais il y a des traces quand même. Est-ce qu'il est coupable ? Je le pense...". La direction du Tour de France, dans un communiqué: "Les organisateurs du Tour de France ont pris connaissance ce matin du communiqué de l'Union Cycliste Internationale faisant état d'un « résultat d'analyse anormal dans un échantillon prélevé sur le coureur espagnol Alberto Contador ». L'UCI indique que ce cas requiert, « des investigations scientifiques complémentaires », avec le soutien scientifique de l'Agence Mondiale Antidopage, « avant qu'une quelconque conclusion puisse être tirée ». La Direction du Tour de France attend donc les résultats de ces analyses complémentaires et la décision définitive de l'UCI." Bjarne Riis, directeur sportif de la Saxob Bank, future équipe de Contador, sur Sporten.dk: "Pour l'instant, il n'y a pas beaucoup de commentaires à faire. C'est juste vraiment dommage que Contador se soit mis dans cette situation. Il n'y a rien d'autre à faire que d'attendre une décision dans cette affaire. C'est une vieille préparation qui n'a aucun effet du tout. Seulement des effets secondaires. La quantité trouvée dans le contrôle de dopage positif ("anormal" en réalité, ndlr) était si petite, qu'avec l'Union Cycliste Internationale, il y a des doutes sur les résultats. Alberto m'a dit la même chose que ce qu'il va probablement dire en conférence de presse. Que ce doit être quelque chose qu'il a mangé." Pierre Bordry, président démissionnaire de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), sur RMC: Il y avait des soupçons de dopage qui trainaient depuis la fin juillet. Nous avons une information aujourd'hui, mais ce que j'attends avec beaucoup d'attention maintenant c'est le rapport de l'agence mondiale antidopage (AMA) pour bien vérifier de quel produit il s'agit et comment il est intervenu dans les prélèvements de ce cycliste". Cédric Vasseur, ancien coureur, sur Twitter: "Quoiqu'il advienne du cas Contador, le cyclisme une nouvelle fois ridiculisé aux yeux du monde entier... Bravo !!" Andy Schleck, 2e du Tour derrière Contador, sur Twitter: "Quelle drôle de journée pour le cyclisme avec cette nouvelle à propos de Contador. Je n'en ai entendu parler qu'à travers la presse mais j'espère qu'il est innocent. Et je pense qu'il mérite de pouvoir se défendre désormais". Greg LeMond, ancien vainqueur du Tour de France, pour Cyclingnews "Je trouve difficile à croire qu'un professionnel comme Alberto Contador se risquerait à prendre une drogue détectable et je n'arrive pas comprendre comment des gens qui quittent une équipe, deviennent ensuite positif. Je suis pour éradiquer le dopages mais tous les produits les plus puissants ne sont pas détectables et je ne crois pas qu'un test puisse dire si c'est noir ou blanc. Regardez la quantité avec laquelle il s'est fait prendre."