Absalon: "L'objectif de la saison"

  • A
  • A
Absalon: "L'objectif de la saison"
Partagez sur :

Depuis 2007, le titre de champion du monde échappe toujours à Julien Absalon. C'est donc avec un esprit de reconquête qu'il aborde ce week-end les Mondiaux de Champéry en Suisse. Le Vosgien, performant cet été, sent bien le circuit et identifie clairement ses adversaires pour le maillot arc-en-ciel.

Depuis 2007, le titre de champion du monde échappe toujours à Julien Absalon. C'est donc avec un esprit de reconquête qu'il aborde ce week-end les Mondiaux de Champéry en Suisse. Le Vosgien, performant cet été, sent bien le circuit et identifie clairement ses adversaires pour le maillot arc-en-ciel. Julien, la reconquête du maillot arc-en-ciel, c'est une priorité cette saison ? Oui, effectivement. Ça fait quatre ans que je cours après ce titre. Lors d'une année sans Jeux Olympiques, c'est la course la plus importante de la saison. Tout le monde est concentré et motivé pour décrocher le titre de champion du monde. Donc, ça ne va pas être évident. Mais la préparation s'est bien passée, j'aborde l'événement dans de bonnes conditions. Maintenant, il ne reste plus qu'à tout donner le jour de la course. Les Championnats d'Europe et la course pré-olympique vont-ils donné de bonnes indications sur votre forme du moment ? L'important est d'arriver le plus frais possible le jour de la compétition. C'est pour ça que j'ai fait quelques choix au cours de la saison. Par exemple ne pas courir au Canada et aux Etats-Unis pour éviter les déplacements trop longs. Les pré-olympiques étaient une étape importante dans la préparation pour Londres. Là, c'est l'objectif de la saison, plus que les Championnats d'Europe qui n'étaient qu'une manche de préparation. Quels sont vos adversaires les plus dangereux ? Le grand favori, c'est le Tchèque Jaroslav Kuhlavy, il a remporté la Coupe du monde, il a beaucoup dominé cette saison. Après, les Suisses seront chez eux et donc très motivés, avec en chef de file Nino Schurter. Ce sont les deux principaux concurrents. L'Espagnol Jose Antonio Hermida ne va pas lâcher son maillot aussi facilement non plus. Donc ça ne va pas être évident. Parlez-nous du parcours. Quelle est sa spécificité ? Je l'ai reconnu il y a quelques jours. C'est un super circuit, très technique, il va falloir être très fort au pilotage et bien s'engager techniquement. Il peut me convenir, les essais se sont bien passés ces derniers jours, au pilotage et à la technique. Je pense que ça va être sympa.