Abidal a rechuté

  • A
  • A
Abidal a rechuté
@ Maxppp
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Le latéral français s'est ressenti de sa blessure aux adducteurs.

EQUIPE DE FRANCE - Le latéral français s'est ressenti de sa blessure aux adducteurs. Victime d'une blessure aux adducteurs le 9 février dernier, l'écartant des terrains durant huit semaines, Eric Abidal avait retrouvé la compétition samedi avec une place de titulaire au sein du onze catalan, pour la réception de l'Athletic Bilbao (4-1) en Liga. L'occasion pour l'international français de faire déjà parler la poudre, avec deux passes décisives à son actif marquant une prestation de haute volée. Un heureux retour de courte durée toutefois, puisque mardi soir en quart de finale retour de la Ligue des champions, le défenseur des Blaugrana est sorti en cours de match contre Arsenal (4-1) à sa demande, remplacé par Maxwell dès la 52e minute de jeu. Au lendemain de la rencontre, le verdict est tombé: le latéral gauche souffre d'une rechute sur un adducteur de sa cuisse gauche, mal cicatrisé, qui devrait le tenir éloigné des terrains pour une dizaine de jours, précise le site officiel du club catalan. Absent pour le Clasico Un terrible coup du sort pour celui qui avait déclaré jouer "la plus grosse semaine de la saison", préparant un déplacement à Santigao-Bernabeu, pour le Clasico face au Real Madrid, crucial dans la conquête du titre, samedi prochain (à 22 heures en direct sur notre site). Son absence attriste bien sûr son entraîneur, Pep Guardiola, mais reste surtout préjudiciable pour l'équipe de France. Déjà amputée de William Gallas, incertain pour la Coupe du monde 2010, la défense centrale des Bleus pourrait débarquer en Afrique du Sud avec un autre pilier instable. Cette situation préoccupe forcément Raymond Domenech, plus que dubitatif au Camp Nou en observant son protégé quitter le terrain en boitant, lui qui est en pleine réflexion sur les choix tactiques à opérer à quelques semaines de révéler, le 11 mai prochain, la liste finale des vingt-trois joueurs appelés pour disputer l'aventure en Afrique du Sud. Si le sélectionneur national veut des joueurs aptes à jouer pour le stage à Tignes, le 18 mai, il risque de devoir faire quelques exceptions... Car certains cadres n'auront aucun rythme.