A une marche du Stade de France

  • A
  • A
A une marche du Stade de France
@ Reuters
Partagez sur :

COUPE DE LA LIGUE - Toulouse et Marseille s'affrontent pour une place en finale.

COUPE DE LA LIGUE - Toulouse et Marseille s'affrontent pour une place en finale. "On s'apprête à jouer un gros match qu'on a envie de remporter. Vous savez, on travaille au quotidien pour vivre de tels événements. J'ai sacrément envie de connaître le Stade de France. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut y aller disputer une finale ... C'est un rêve, j'en rêve tous les jours". A en juger par ces mots, livrés dans les colonnes de la Dépêche du Midi, le milieu toulousain Paulo Machado est pétri d'ambitions à l'heure de recevoir l'Olympique de Marseille, mercredi, en demi-finales de la Coupe de la Ligue. Dans une compétition pour le moins décriée - une partie des supporters toulousains manifesteront à cette occasion leur opposition à cette épreuve organisée par la LFP, la perspective d'une finale au Stade de France anime également les esprits côtés marseillais. "Je pense que faire une finale, aller au Stade de France, c'est quand même un rêve pour tout joueur. On a qu'un seul objectif, c'est d'aller en finale. On va jouer contre Toulouse avec beaucoup d'ambitions. Le seul mot d'ordre, c'est la qualification", souligne Matthieu Valbuena sur le site internet de l'OM. Le Téfécé invaincu en 2010 Si l'antre francilienne s'était dérobée au Téfécé en avril 2009 après une défaite in extremis face à Guigamp au Stadium (1-2) en demi-finale de la Coupe de France, les Violets, en quête d'un trophée en coupes depuis 1957 et leur victoire face à Angers en Coupe de France, espèrent bien conjurer le sort face aux Marseillais. Invaincu en 2010 - toutes compétitions confondues, le TFC a "recouvré [ses] valeurs" de l'avis d'André-Pierre Gignac dans La Dépêche du Midi. L'attaquant haut-garonnais semble avoir trouvé en Kazim-Richards un allier de talent alors que ce dernier a inscrit un but lors de sa première apparition en Ligue 1, samedi, face au Mans (3-1). Si côté toulousain, Pelé et Blondel feront défaut, les Marseillais, sèchement battus en championnat par Montpellier samedi (0-2), devront quant à eux se passer de Steve Mandanda, le portier phocéen souffrant toujours de ses adducteurs. Si la Coupe de la Ligue ne représente assurément pas l'objectif principal des hommes de Didier Deschamps, elle pourrait leur permettre d'amorcer une nouvelle dynamique positive.