A qui le tour ?

  • A
  • A
A qui le tour ?
Partagez sur :

Avec six vainqueurs différents lors des six dernières éditions, la course en ligne des championnats de France de cyclisme s'annonce plus indécise que jamais dimanche à Boulogne-sur-Mer. Si Thomas Voeckler rêve de porter un an de plus le maillot tricolore, les prétendants à la victoire sont nombreux. Pour certains, ce sera aussi l'occasion de se mettre en évidence avant le Tour de France.

Avec six vainqueurs différents lors des six dernières éditions, la course en ligne des championnats de France de cyclisme s'annonce plus indécise que jamais dimanche à Boulogne-sur-Mer. Si Thomas Voeckler rêve de porter un an de plus le maillot tricolore, les prétendants à la victoire sont nombreux. Pour certains, ce sera aussi l'occasion de se mettre en évidence avant le Tour de France. Et si Thomas Voeckler réussissait l'exploit de se succéder à lui-même au palmarès du championnat de France ? Plus personne depuis Jacky Durand en 1993 et 1994 n'est parvenu à réaliser pareille performance. Vainqueur en 2004 à Pont-du-Fossé et l'an dernier à Chantonnay, le coureur d'Europcar a largement les épaules pour décrocher un troisième titre national dimanche à Boulogne-sur-Mer. Auteur du meilleur début de saison de sa carrière avec huit victoires, dont le Tour du haut-Var, deux étapes de Paris-Nice, Cholet-Pays de Loire, une étape du Tour du Trentin et les Quatre Jours de Dunkerque, l'Alsacien a des jambes de feu. De plus, le parcours de 234,5 km (29 km de Neufchâtel-Hardelot à Boulogne-sur-Mer, puis 15 tours de 13, 7 km), semble lui convenir à merveille. Le coureur de 32 ans, il a fêté mercredi dernier, préfère toutefois rester prudent en ne se considérant pas comme le favori: "Non, franchement, je ne me vois pas champion de France cette année. Justement parce que je l'ai été l'année dernière et que très peu de coureurs réussissent à faire le doublé (le dernier à l'avoir fait est Jacky Durand en 1993-94, ndlr). Je sais que c'est déjà très difficile d'en gagner deux, alors deux de suite... Evidemment, je vais faire la course à 100%, mais ce ne sera pas une désillusion si je ne suis pas champion de France. Je sais qu'il y a beaucoup plus de chances que ce soit l'inverse. Pour moi, je vais perdre mon maillot le 26". Dernier test avant le Tour Et ils sont en effet nombreux à prétendre à la victoire. Auteur d'un très bon Critérium du Dauphiné - terminé à la sixième place avec une victoire d'étape -, son coéquipier Christophe Kern, sacré jeudi champion de France du contre-la-montre, peut rêver de doublé. Son dauphin, Christophe Riblon, vise lui aussi le maillot tricolore après avoir échoué de peu dans le chrono( à 1'15'' de Kern sur un parcours de 45,2 km). "Les championnats de France ont toujours été un objectif pour moi. Sans paraître présomptueux, j'estime avoir ma carte à jouer aussi bien sur le contre-la-montre de jeudi que sur la course en ligne dimanche. Les deux épreuves sont dans mes cordes, je suis donc plutôt très ambitieux", nous avait confié le coureur d'AG2R en début de semaine. Romain Feillu, John Gadret, Anthony Charteau, Sandy Casar, Pierrick Fedrigo, Hubert Dupont, David Moncoutié pourraient également faire valoir leur tempérament de puncheur pour tenter de l'emporter. Pour d'autres en revanche, comme Sébastien Hinault, la journée s'annonce particulièrement rude: "C'est un circuit vraiment difficile qui est plutôt fait pour les grimpeurs. On va retrouver un peu les mêmes que d'habitude. En 2005 (année où les championnats de France s'étaient aussi déroulé à Boulogne-sur-Mer), J'avais terminé 16e à plus d'un quart d'heure ! (rires) J'aurais donc plus un rôle d'équipier pour John Gadret ou Christophe Riblon". La course ne sera toutefois pas dénuée d'intérêt pour le coureur d'AG2R, ce dernier pouvant encore espérer marquer des points en vue de la sélection pour le Tour de France. Et ils sont nombreux dans ce cas, aucune équipe française n'ayant encore annoncé sa liste définitive de neuf coureurs pour la Grande Boucle.