A Milan, ça ne rigole pas encore

  • A
  • A
A Milan, ça ne rigole pas encore
Partagez sur :

Tenu en échec face à l'Udinese mercredi soir (1-1), l'AC Milan est toujours à la recherche d'une victoire en championnat, tout comme son malheureux voisin de l'Inter. La 4e journée de Serie A n'a par ailleurs pas souri aux équipes de tête, à l'image de la Juventus face à Bologne (1-1), alors que Naples s'est incliné dans le même temps sur la pelouse du Chievo Vérone (1-0).

Tenu en échec face à l'Udinese mercredi soir (1-1), l'AC Milan est toujours à la recherche d'une victoire en championnat, tout comme son malheureux voisin de l'Inter. La 4e journée de Serie A n'a par ailleurs pas souri aux équipes de tête, à l'image de la Juventus face à Bologne (1-1), alors que Naples s'est incliné dans le même temps sur la pelouse du Chievo Vérone (1-0). Etre supporter d'un club milanais en ce début de saison n'a rien d'une sinécure. Au lendemain de la débâcle de l'Inter, fessé à Novare (1-3), l'AC Milan a fait un peu mieux mais reste toujours à la recherche d'une première victoire cette saison, après avoir concédé un nouveau match nul face à l'Udinese (1-1). Un résultat qui ne permet toujours pas aux hommes de Massimiliano Allegri de décoller, mais qui a au moins le mérite de les éloigner - pour une longueur - de leurs voisins et rivaux, premiers relégables avant le match de clôture de cette 4e journée entre la Roma et Sienne. Mais contrairement à Gian Piero Gasperini, son homologue nerazzurro remercié dans la journée, l'entraîneur des champions en titre va poursuivre sa mission sur le banc lombard. Pour le moment... Car le Toscan n'a pas vraiment été gâté ces derniers temps, en particulier pour tenter de composer une attaque digne de ce nom. Déjà privé d'Ambrosini, Boateng, Mexès, Robinho, Ibrahimovic et alors qu'il récupérait tout juste l'éternel Inzaghi, il a enregistré un nouveau coup dur mercredi soir. Apparemment touché à la cuisse, Alexandre Pato a ainsi dû abandonner ses coéquipiers après seulement 20 minutes de jeu. Une sortie qui a tout de même permis au grand espoir El Shaarawy d'inscrire son tout premier but en Serie A et d'approcher, à 18 ans et 329 jours, le record de précocité sous le maillot milanais de... Pato, buteur à 18 ans et 133 jours en 2008 face à Naples. Constant et Cissé à la fête La seule bonne nouvelle d'une soirée qu'Abbiati a bien failli gâcher en offrant le premier but de cette rencontre à Di Natale, après avoir bêtement relâché dans les pieds du serial buteur d'Udine un centre pourtant anodin (0-1, 29e). Les locaux réagissent, pressent, mais hormis un poteau trouvé par Seedorf sur coup franc (42e), il faudra patienter jusqu'à l'éclair d'El Shaarawy - qui égalise d'une frappe croisée à ras de terre (1-1, 64e) - pour que San Siro se réveille un peu. L'Udinese, globalement dominé mais toujours bien installé sur le podium du championnat, aurait même pu l'emporter en fin de match, mais Abbiati veillait sur une tête de Pinzi (87e). La réception de Cesena, samedi, s'annonce déjà sous haute pression pour les Rossoneri. En haut du classement, Naples n'a pas su capitaliser sur son bon début de saison, et notamment sur sa convaincante victoire milanaise du week-end, s'inclinant sur la pelouse du Chievo Vérone (0-1). Opposée à Bologne, la Juventus a elle perdu deux points dans son nouvel écrin (1-1), malgré l'ouverture du score de Vucinic (qui a été expulsé après la pause). Le nouveau leader n'est autre que la surprenante équipe du Genoa, qui a facilement disposé de Catane (3-0), avec un troisième but de Kévin Constant, champion d'Europe des moins de 17 ans en 2004 avec Benzema, Nasri et consorts. Et si Djibril Cissé n'a lui pas marqué, l'autre Français de la soirée en Italie a offert le but vainqueur à Klose lors du succès romain à Cesena (2-1). A noter enfin la nouvelle victoire à Lecce de l'Atalanta Bergame (2-1), une équipe qui jouerait les premiers rôles dans ce championnat... si elle n'avait pas récolté six points de pénalité à cause de matches truqués !