A l'assaut de la forteresse rennaise

  • A
  • A
A l'assaut de la forteresse rennaise
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 1 - Lille se déplace à Renne invaincu à domicile depuis plus de trois mois.

LIGUE 1 - Lille se déplace à Renne invaincu à domicile depuis plus de trois mois. Dixième au soir de la 17e journée, le 13 décembre dernier, le Losc s'est depuis installé sur le podium de la Ligue 1 au prix d'une certaine constance. Victorieux à cinq reprises depuis lors en championnat, les Lillois ont toutefois laissé filer quelques points durant cette période, quatre au total, chaque fois lors de leur déplacement. Un constat qui, si l'on ajoute leurs éliminations successives en Coupe de France à Colmar (0-0, a.p. 9 t.a.b. à 10) et à Marseille (1-2) en Coupe de la Ligue, donne à penser que l'équipe nordiste, à l'heure de se rendre sur la pelouse rennaise en clôture de la 25e journée de Ligue 1 dimanche, ne voyage pas sereinement. Première au rang des formations les plus performantes à domicile, le Losc ne pointe ainsi qu'à la neuvième place du classement à l'extérieur. "Il faut qu'on soit plus costaud. On doit avoir encore plus l'envie de gagner et être plus conquérant", confie Mickaël Landreau, à l'AFP, au sujet de cette fébrilité. "Je pense aussi que nous sommes revenus au classement parce que nous avons aussi fait quelques très bons matches à l'extérieur: Monaco ou Nancy", tempère toutefois le portier lillois évoquant au passage les deux derniers succès des siens hors de leurs terres. Des victoires éclatantes signées 4-0. Trois jours après leur face à face avec Fenerbahçe en seizièmes de finale aller de la Ligue Europa (2-1), les hommes de Rudi Garcia se présenteront à Rennes en terrain aventureux. Invaincus au stade de la Route de Lorient - toutes compétitions confondues - depuis le 21 novembre 2009 et leur victoire face au Mans (2-1), les Bretons défendent chèrement leur peau à domicile. Les Bordelais en ont fait l'amère expérience lors de la 23e journée (2-4). Et, malgré sa regrettable irrégularité, l'équipe rennaise reste en embuscade pour les places européennes. Revanchards après leur élimination en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue (3-1), le 13 janvier dernier, les joueurs de Frédéric Antonetti n'en seront que plus accrocheurs.