A gauche, c'était ouvert

  • A
  • A
A gauche, c'était ouvert
Partagez sur :

Difficile soirée pour Schalke 04. Déjà battu à l'aller, le club allemand a pris l'eau à Old Trafford (1-4). Une inondation qui a pris racine sur le côté gauche, où Draxler, Escudero et Metzelder ont rivalisé de médiocrité. De son côté, pour son dernier match en Ligue des champions, Raul n'a pas vu le ballon.

Difficile soirée pour Schalke 04. Déjà battu à l'aller, le club allemand a pris l'eau à Old Trafford (1-4). Une inondation qui a pris racine sur le côté gauche, où Draxler, Escudero et Metzelder ont rivalisé de médiocrité. De son côté, pour son dernier match en Ligue des champions, Raul n'a pas vu le ballon. Sergio ESCUDERO - 2 : Une performance catastrophique. C'est simple, les quatre buts sont venus de son côté. Lâche sur le marquage, frustre techniquement, il a tout raté. En retard sur le premier but, dépassé sur le second, il est même absent sur le troisième, avant de regarder le quatrième de loin. Une soirée à oublier. --------------------------------------- Manuel NEUER - 4 : Le portier allemand est descendu de son nuage. Impérial à l'aller, avec une pelletée d'arrêts, il ne peut rien sur le premier but mancunien (26e), avant de se trouer sur le deuxième (32e). S'il sort magnifiquement une frappe d'Anderson (55e), il doit une nouvelle fois s'incliner sur les deux dernières réalisations des Red Devils (72e, 76e). Termine sur un bel arrêt sur une frappe d'Owen (92e) Asturo UCHIDA - 4 : Si défensivement il n'est pas toujours très sûr, Manchester United est très peu passé sur son côté. Le Japonais en a profité pour s'offrir quelques montées. C'est de son côté qu'est ainsi venu le danger, et c'est sur l'un de ses centres, mal repoussé, que Jurado a inscrit son but. Benedikt HÖWEDES - 4 : Un peu plus présent que ses camarades en défense, il n'est pas en cause sur les deux premiers buts. Il a même le mérite de sauver sur sa ligne une frappe de Valencia (35e). Remplacé par Klaas-Jan HUNTELAAR (70e), il a laissé sa défense prendre l'eau sans lui. Christoph METZELDER - 2,5 : Lent et emprunté, il a joué les portes de saloon avec son compère Escudero. Les journées portes ouvertes sur le côté gauche ont donc permis à Manchester d'inscrire leurs quatre buts. Sur le troisième, il est même humilié par Nani, qui le passe comme un poussin. Kyriakos PAPADOPOULOS - 4 : S'il a beaucoup couru dans l'entrejeu, c'est après le ballon. Le Grec a eu bien du mal à exister face aux milieux mancuniens, malgré sa combativité. Il finit même le match en défense, après la sortie de Höwedes, et a là aussi essayé d'imposer son agressivité. Il finit son match en prenant un grand pont par Anderson (92e). Jose Manuel JURADO - 5 : Un poil meilleur que ses partenaires, on a parfois vu le joueur qui avait mis l'Inter Milan à genoux. L'Espagnol a tenté de repiquer au centre, et sa spontanéité lui a permis de reprendre un centre mal repoussé, pour inscrire le seul but de son équipe (34e). Jefferson FARFAN - 4 : Si c'est lui qui allume la première mèche (8e), il s'est ensuite peu à peu éteint. Après un coup franc mal tiré (48e), une frappe contrée (50e) et une tête non cadrée (62e), il est remplacé par Josep MATIP (74e), qui a joué les fantômes pendant quinze minutes. Alexander BAUMJOHANN - 3 : Décevant, il n'a que trop peu influé sur le jeu de son équipe. Une petite frappe stoppée par Van der Sar à se mettre sous la dent (32e). Il est remplacé à la pause par EDU. Ce dernier s'est plutôt bien battu... dans le vide. Julian DRAXLER - 3 : A 17 ans, le jeune Allemand a connu l'enfer d'Old Trafford. S'il s'est beaucoup dépensé, l'ailier n'a pas existé, bouffé par l'enjeu d'une telle rencontre. Et si offensivement il n'a pas pesé, il n'a pas non plus été là pour épauler Escudero qui prenait l'eau derrière lui. RAUL - 3 : Pour ce qui constituait sans doute son dernier match en Ligue des champions, l'Espagnol aurait sans doute préféré mieux. Isolé sur la pointe de l'attaque, il n'a jamais vu la couleur du ballon. Une pauvre tête pas assez appuyée en première période (27e), et puis voilà.