A défaut d'Euroligue...

  • A
  • A
A défaut d'Euroligue...
Partagez sur :

Villeurbanne, Le Mans et Roanne ouvrent ce mardi soir leur saison européenne lors de la première journée de l'Eurocoupe. Eliminés au tour préliminaire de l'Euroligue, les trois clubs français tenteront d'accéder au Last 16, réservé aux deux meilleures équipes de chaque groupe. Un objectif dans les cordes de l'Asvel, du MSB et de la Chorale.

Villeurbanne, Le Mans et Roanne ouvrent ce mardi soir leur saison européenne lors de la première journée de l'Eurocoupe. Eliminés au tour préliminaire de l'Euroligue, les trois clubs français tenteront d'accéder au Last 16, réservé aux deux meilleures équipes de chaque groupe. Un objectif dans les cordes de l'Asvel, du MSB et de la Chorale. En début de saison, ils rêvaient en grand. Un peu plus d'un moins plus tard, après avoir découvert ou redécouvert le niveau d'excellence que demandait l'Euroligue, Villeurbanne, Le Mans et Roanne se retrouvent en Eurocoupe. Pas dans le même groupe, mais avec une ambition commune: se qualifier pour le Last 16. Eliminés au tour préliminaire de la prestigieuse coupe européenne, les trois clubs français ont été reversés dans une sorte de Ligue Europa de la balle orange, avec d'autres équipes de seconde zone à l'échelle continentale. Sur la ligne de départ, ils sont trente-deux, répartis en huit groupes de quatre. Seuls les deux premiers de chaque poule resteront après le "cut" du Last 16. L'Asvel, le MSB et la Chorale en ont les moyens, même s'ils croiseront la route de quelques clients. Dans le groupe B, les joueurs de Vincent Collet devront se frotter à Vrsac (Serbie), Göttingen (Allemagne) et surtout le Besiktas Istanbul (Turquie). Les Villeurbannais, tombeurs d'Orléans ce week-end après un début d'exercice 2009-10 agité, sont-ils prêts à en découdre mardi soir ? "En confirmant cette victoire mardi en Eurocoupe (contre Göttingen, ndlr) puis vendredi prochain à Vichy, on pourra dire que nous avons lancé notre saison", déclare le coach rhodanien sur le site du club. L'Asvel va croiser Allen Iverson La mission ne sera pas évidente pour l'Asvel puisque les Allemands ont remporté en mai dernier l'Eurochallenge, équivalent de feu la Coupe des coupes en football. L'autre gros morceau pour la Green Team sera bien sûr les Turcs du Besiktas, qui seront guidés par l'ancienne star NBA, Allen Iverson. Accueilli comme une vedette hollywoodienne il y a quelques jours seulement sur les bords du Bosphore, l'ex-joueur des Philadelphia Sixers s'est engagé pour deux et 4 millions de dollars avec le club stambouliote. Nul doute qu'il donnera du fil à retordre aux Villeurbannais... Pour Le Mans, tombé dans le groupe A, la mission est a priori faisable contre Unics Kazan (Russie), Banvit (Turquie) et Oldenburg (Allemagne). Mais les hommes de J.D. Jackson restent sur trois défaites de suite en Pro A et montrent d'inquiétants signes de fébrilité. L'avantage est qu'ils connaissent déjà bien leur premier adversaire, Banvit, pour l'avoir battu deux fois au premier tour préliminaire de l'Euroligue. Roanne, qui a hérité du groupe F, aura la difficile tâche de coiffer le Benetton Trévise (Italie), l'Estudiantes Madrid (Espagne) et le PAOK Salonique (Grèce). Trois équipes coriaces. Il y en a aussi en Eurocoupe...