A chacun son histoire

  • A
  • A
A chacun son histoire
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Le Paraguay affronte le Japon pour une place en quarts.

CM 2010 - Le Paraguay affronte le Japon pour une place en quarts.Historique. Quelque soit son résultat, mardi, le huitième de finale entre le Paraguay et le Japon offrira à l'un des deux pays le premier quart de finale de Coupe du monde de son histoire. "Ce match peut avoir une portée historique pour notre pays, nous nous sentons plus forts que jamais", confie Roque Santa Cruz sur le site de la Fifa, nous formons un groupe très uni qui a la qualité nécessaire pour atteindre le prochain tour". Sortie première de son groupe (F), la formation sud-américaine devra pour ce faire laisser aux vestiaires ses doutes, ceux entrevus lors de son dernier match face à la Nouvelle-Zélande (0-0). Un résultat en demi-teinte qui avait quelque peu assombri ses débuts appliqués dans le Mondial sud-africain après un nul face à l'Italie, championne du monde en titre éliminée dès le premier tour (1-1), et une nette victoire face à la Slovaquie (2-0).Pour éloigner le spectre d'une quatrième éliminations aux portes des quarts de finale, le Paraguay compte s'appuyer sur un mental à toutes épreuves, celui forgé par son sélectionneur Gerardo Martino. "Il a changé notre mentalité et notre style. Auparavant, on était connus comme une équipe forte défensivement, sans attaquants, qui marquait peu", souligne Nelson Valdez dans un entretien accordé à la Fifa, "aujourd'hui, l'entraîneur passe des nuits blanches à décider quel joueur devra rester sur le banc au match suivant", signe de la qualité de ses joueurs. Pourtant, sans vouloir briser l'enthousiasme du joueur du Borussia Dortmund, force est de constater que l'équipe sud-américaine a dû mal à trouver le chemin des filets. Avec seulement trois réalisations en trois matches - aucune n'étant à mettre au crédit de ses attaquants, le Paraguay est le leader de groupe qui a le moins marqué. "L'important n'est pas de savoir qui marque les buts, mais de marquer les buts. Nous sommes un groupe qui travaille ensemble", rappelle avec justesse Santa Cruz."Notre objectif principal en Afrique du Sud est d'atteindre les demi-finales." Cette phrase, prononcée avant le début de la Coupe du monde par Takeshi Okada, le sélectionneur du Japon, a beaucoup fait sourire. A l'heure de disputer le deuxième huitième de finale de son histoire face au Paraguay, force est de constater que la phrase ne sonne plus de la même manière. Adeptes de la méthode Coué, les "Blue Samouraï" ? Pas si sur lorsqu'en préambule de la rencontre de ce soir à Prétoria, Yasuhito Endo déclare sur le site de la FIFA, que si les Paraguayens peuvent se révéler vaillants sur le terrain et disposer d'une équipe très créative, ses éaquipiers ne manquent pas d'atouts: "tout d'abord, nous sommes très forts mentalement et nous jouons actuellement dans un état d'esprit très positif. En termes de tactique, nous avons aussi un peu évolué, nous allons dans la bonne direction". La direction vers les demi-finale ? Réponse à partir de 16h00 du côté de Pretoria.