A Caen le réveil de Nenê ?

  • A
  • A
A Caen le réveil de Nenê ?
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE 1 – La semaine du Brésilien a été agitée. Kombouaré dédramatise avant le match à Caen.

Treize buts en 18 journées. Et plus rien depuis. Nenê, l'homme fort du PSG lors de la première partie de championnat, n'a plus marqué depuis 926 minutes. Et même s'il a délivré trois passes décisives depuis le début des matches retour, il ne rayonne plus et affiche presque constamment une mine mi-agacée mi-désabusée. Plus grave, son entente avec ses coéquipiers se détériore de plus en plus. Il y a eu notamment la petite phrase de Guillaume Hoarau, qui, le 13 mars dernier, lui a reproché à la mi-temps de PSG-Montpellier (2-2) son excès d'individualisme puis une semaine plus tard l'"affaire" de l'occasion manquée au Vélodrome (défaite 2-1 face à l’OM), où il avait oublié Mathieu Bodmer pour tenter le tir en solitaire.

"T'as pas envie de t'entraîner ou quoi ?"

Et cette semaine, à l'entraînement, il y a encore eu quelques tensions autour de Nenê, comme l'a rapporté L'Equipe. Mardi, le Brésilien est resté au sol quelques instants après un contact avec Zoumana Camara avant de terminer la séance par un footing en solitaire, trente mètres derrière le groupe. Mercredi, il a eu un échange assez vif avec son coéquipier Tripy Makonda, auquel il avait reproché son excès d'engagement sur un tacle. "T'as pas envie de t'entraîner ou quoi ?", lui a alors lancé son coach, Antoine Kombouaré, qui l'a astreint l'après-midi à deux heures d'entraînement supplémentaires avec Guillaume Hoarau, de retour de blessure et qui sera du déplacement à Caen.

Vendredi, en conférence de presse, le technicien parisien a tenu à calmer le jeu, arguant que Nenê n'était pas le seul joueur de l'effectif à connaître un passage difficile actuellement. "Pour moi, Nenê continue de faire ses matches, il est moins efficace", a commenté Kombouaré. "Quand je l'ai fait venir de Monaco, je le connaissais, je ne suis pas aujourd'hui en train de découvrir le bonhomme. Il est comme ça... Et c'est plutôt bien de le voir réagir de cette façon, ça veut dire qu'il n'est pas content de ses performances."

"Il est à l'image de toute l'équipe", estime Kombouaré :

Depuis quelques rencontres, Nenê semble porter une attention toute particulière à transmettre le ballon plus rapidement. Mais contre Lorient, samedi dernier, on l'a encore vu partir dans des raids improbables sur le côté gauche, sans jamais faire la différence. Et le PSG, un temps dans la course au titre, est désormais relégué à douze points de Lille après une série de quatre matches sans victoire (deux défaites à Auxerre et Marseille et deux nuls, contre Montpellier et Lorient).

Une certitude néanmoins : pour briller en fin de saison et accrocher une nouvelle Coupe de France à son palmarès, le PSG a besoin d'un bon Nenê. Il sera toujours temps de penser ensuite à la saison prochaine. A la question de savoir s'il resterait au PSG si le club n'était pas qualifié pour la Ligue des champions, Nenê avait répondu "oui, bien sûr", dimanche dernier, sur le plateau de 100% Foot. D'ici là, le meilleur moyen d'aplanir les choses reste encore de planter des buts…