A Bercy en kart électrique !

  • A
  • A
A Bercy en kart électrique !
Partagez sur :

Les karts vont de nouveau prendre Bercy d'assaut ! Après quasiment une décennie d'absence, les bolides reviennent mais en version électrique. Le bruit en moins, les performances et la grosse bagarre sera au rendez-vous avec un plateau alléchant, principalement tricolore. Au duel Loeb-Ogier en passant par les pilotes de F1 Grosjean, Vergne ou d'endurance Montagny, Bourdais, Sarrazin, la lutte devrait être intense.

Les karts vont de nouveau prendre Bercy d'assaut ! Après quasiment une décennie d'absence, les bolides reviennent mais en version électrique. Le bruit en moins, les performances et la grosse bagarre sera au rendez-vous avec un plateau alléchant, principalement tricolore. Au duel Loeb-Ogier en passant par les pilotes de F1 Grosjean, Vergne ou d'endurance Montagny, Bourdais, Sarrazin, la lutte devrait être intense. Une véritable unanimité. Les karts électriques n'ont guère de détracteur. Et pour cause, tous les pilotes qui ont eu l'opportunité de tester le Sodi STX repartent avec le sourire. Les performances sont au rendez-vous, les sensations aussi, sans le bruit tout en respectant l'environnement. La performance est plutôt similaire à celle d'un kart thermique, les relances dans les virages serrés sont vraiment très bonnes. Cela accélère plutôt fort et pour un parcours comme celui qu'on aura à Bercy, je pense que ce kart électrique sera parfaitement adapté, glisse Sébastien Ogier. Pour tous ceux qui ne connaissaient pas l'électrique, le couple à bas régime marque la première vraie différence positive par rapport à un kart thermique. "C'est plus violent à l'accélération, la puissance est disponible de suite, c'est hyper puissant. Les bruits de roulement et le sifflement à l'accélération donnent une indication, on sait où on en est sur les gaz, c'est important, confirme une Margot Laffite qui s'avoue "convaincue, c'est génial, je savais que ce serait top." De chaudes retrouvailles en piste A Bercy, les pilotes auront environ 35 karts à leur disposition et si l'autonomie est d'environ 20 minutes, ils ne tourneront que 10 minutes avant de les recharger afin d'éviter tout problème. Sur la piste de Bercy, ces karts qui peuvent filer à plus de 100km/h pourront être martyrisés par des pilotes qui penseront évidemment à la victoire. A l'évocation des réglages et de la course en elle-même, Franck Montagny rigole et prévoit déjà les petites manies de chaque pilote, la volonté d'équité ou encore les noms des mécanos... Personne n'a envie de se faire croquer et chaque petit "truc" comptera. De retour au calendrier en fin de saison, le Masters kart ERDF de Bercy sera le théâtre de chaudes retrouvailles entre les pilotes de rallye Loeb et Ogier qui ont lutté pour le titre mondial, ceux qui ont bataillé pour le titre de GP2 : Grosjean, Bianchi, ou encore les pensionnaires du championnat ILMC d'Endurance avec Montagny, Bourdais, Dumas ou encore Sarrazin. Le plateau très tricolore sera complété par l'apport de pilotes de F1 puisque Di Resta, Sutil, Chandhok ou d'Ambrosio seront également de la fête. A noter par ailleurs que Philippe Streiff a également invité Nicolas Hamilton, le jeune frère du pilote McLaren, qui souffre de paralysie cérébrale et qui a participé à la Clio cup anglaise cette saison. http://www.dailymotion.com/video/xm3ic8_sebastien-loeb-aux-erdf-masters-kart_auto